mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafCraignant une nouvelle tuerie d’Iraniens en Irak, le chef d’un groupe...

Craignant une nouvelle tuerie d’Iraniens en Irak, le chef d’un groupe de l’UE propose de les déplacer vers d’autres pays

Par Don Melvin

Associated Press, 10 mai – Un responsable du Parlement européen  a averti mardi que les membres de l’opposition iranienne vivant en Irak restent en danger et qu’il propose de tous les relocaliser dans d’autres pays.

Une attaque de l’armée irakienne le mois dernier contre les 3.400 habitants d’une enclave connue sous le nom du camp d’Achraf a fait 35 morts et des centaines de blessés.

Dans des courriels aux ministres européens des Affaires étrangères et à la chef de la politique étrangère européenne, Catherine Ashton, Struan Stevenson, qui est président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec l’Irak, a averti que la crise devait être résolue « avant qu’un autre  massacre, peut-être même plus catastrophique, ait lieu. »

Les résidents d’Achraf sont membres des Moudjahidine du peuple, un groupe d’opposition iranien classé comme une organisation terroriste par les États-Unis. L’Union européenne a supprimé le groupe de sa liste des organisations terroristes il y a deux ans.

L’ancien dirigeant irakien Saddam Hussein avait donné refuge aux exilés au camp d’Achraf, les considérant comme un allié contre l’Iran. Mais le nouveau gouvernement à majorité chiite de l’Irak veut les voir quitter l’Irak avant la fin de l’année car il cherche à améliorer ses relations avec l’Iran.

Lors d’une conférence de presse mardi à Luxembourg, Struan Stevenson propose une solution à la crise. Il demande le retrait des forces irakiennes du périmètre de l’enclave, l’accès à Achraf des journalistes, des avocats, et autres personnes, une enquête indépendante sur l’attaque d’avril et le déplacement de tous les résidents d’Achraf vers d’autres pays, y compris en Europe, en Australie et en Amérique du Nord.

En outre, Stevenson a écrit une lettre lundi au président Barack Obama, lui demandant son soutien.

«Je crois qu’une autre catastrophe humanitaire par les forces irakiennes est imminente, aidées et encouragées par le régime iranien qui cherchent l’anéantissement d’Achraf et de ses habitants pour divertir utilement l’attention de leurs multiples crises internes et externes», écrit Stevenson dans la lettre.

(Traduit de l’original en anglais)

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe