lundi, janvier 30, 2023
AccueilActualitésActualités: Droits humainsConseil des droits de l'homme: membre iranien accusé de tortures

Conseil des droits de l’homme: membre iranien accusé de tortures

Conseil des droits de l'homme: membre iranien accusé de torturesSwissinfo – L’opposition iranienne a dénoncé la présence dans la délégation de l’Iran au Conseil des droits de l’homme du procureur général de Téhéran, Saïd Mortezavi, accusé d’actes de tortures. Elle a demandé son expulsion.

L’ONU a confirmé l’accréditation de M. Mortezavi au sein de la délégation de l’Iran. Si l’Iran n’a pas été élu parmi les 47 pays membres du Conseil, il participe aux travaux comme pays observateur. Le ministre de la Justice Jamal Karimi-Rad doit s’exprimer jeudi devant le Conseil.

Saïd Mortezavi serait à l’origine de l’arrestation de dizaines de journalistes en Iran. Il serait notamment responsable en 2003 de l’arrestation de Zahra Kazemi.

Cette journaliste canadienne d’origine iranienne aurait été torturée, violée et tuée en prison, après avoir été arrêtée lorsqu’elle prenait des photos lors d’une manifestation d’étudiants à Téhéran.

Le représentant du Conseil national de la résistance iranienne à l’ONU Hamid Eshagi a demandé aux Nations Unies d’expulser ce délégué. Il a souhaité que la Suisse l’arrête et le livre à la justice internationale.

"En tant qu’Etat hôte du Conseil et en vertu de l’accord de siège avec l’ONU, la Suisse est tenue d’autoriser l’entrée sur son territoire, le séjour et la sortie des représentants officiels des Etats membres de l’ONU quels qu’ils soient", a affirmé le porte-parole du Département fédéral des Affaires étrangères (DFAE) Lars Knüchel, interrogé à ce propos par l’ATS.

Une seule restriction est possible: si la personne en cause représente une menace pour la sécurité de la Suisse, a-t-il ajouté. Selon le DFAE, M. Mortezavi a un passeport diploamtique et a pu entrer en Suisse sans visa.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe