jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: AchrafComité suisse pour la défense d'Achraf

Comité suisse pour la défense d’Achraf

Communiqué de presse du 11 janvier 2011 – En Iran, les arrestations d’opposants  politiques se sont multipliées de manière dramatique. On assiste par ailleurs à une vague de condamnations à l’égard des opposants à de longues peines de prison et même, en particulier dans le cas de personnes sympathisantes des Moudjahidine du peuple et des résidents du camp d’Achraf en Irak, à des condamnations à mort.

En Irak, le camp d’Achraf est toujours encerclé. Actuellement, le blocus matériel (interdiction d’entrée de denrées de première nécessité) et l’interdiction des soins médicaux pour les malades souffrant de maladies graves et ayant besoin d’assistance médicale d’urgence continue.

Le harcèlement est également psychologique, car 180 haut-parleurs ont été installés autour du camp, lançant des injures, des menaces et des bruits étourdissants jour et nuit.

Le 7 janvier 2011, des agents de la police politique iranienne, avec l’appui des forces de répression du gouvernement irakien, sont intervenus en force à coups de pierres et de cocktails Molotov contre les résidents d’Achraf, blessant 176 personnes dont 91 femmes.

Des lésions particulièrement graves sont à déplorer, notamment des yeux et des dents ont été arrachés. les blessés sont laissés sans soins médicaux dans le camp avec interdiction d’être soignés dans l’hôpital du camp ou dans les hôpitaux situés dans la région.

Il est manifestement à craindre que des violences plus importantes encore, voire un massacre, soient très prochainement commis à l’encontre des résidents du camp.

Notre comité lance donc un appel d’urgence au Secrétaire général de l’ONU, au Conseil de sécurité et à la puissance occupante, les États-Unis d’Amérique, pour que ces violences organisées par le gouvernement iranien avec le plein appui du gouvernement irakien, soient interrompus immédiatement, que les blessés puissent être soignés et que le blocus du camp soit entièrement levé.

Co-présidents: Nils de Dardel, avocat et Francine John Calame, conseillère nationale

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe