mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: AchrafCinq commerçants irakiens ont été interpelés et brutalisés à l’entrée d’Achraf

Cinq commerçants irakiens ont été interpelés et brutalisés à l’entrée d’Achraf

Le mercredi 9 mai, cinq commerçants irakiens qui s’étaient rendus à Achraf pour présenter des offres d’achat pour les biens des résidents d’Achraf, ont été interpellés par les forces irakiennes à l’entrée du camp. Après avoir été brutalisés et insultés, ils ont été renvoyés en ayant été avertis qu’ils n’ont pas le droit de voir ou de parler aux résidents d’Achraf, ni d’acheter leurs biens. Ils ont également été menacés de mort dans le cas où ils reviendraient.

Le pouvoir irakien et ses forces armées cherchent clairement à s’approprier illicitement les biens des résidents d’Achraf. Un des dirigeants du parti irakien Al-Irakia avait récemment qualifié cette attitude du pouvoir irakien de « banditisme pour la satisfaction du régime des mollahs. »

Les résidents d’Achraf et la Résistance iranienne ont annoncé leur intention de résister par tous les moyens devant ces actes de banditisme et les atteintes à leur droit à la propriété.

Cette semaine, le président de la Commission pour la Sécurité et la Politique étrangère du parlement des mollahs a remercié le pouvoir irakien pour son programme de harcèlement à l’encontre des résidents d’Achraf.

Dans une lettre adressée aux résidents d’Achraf, le 28 décembre 2011, Martin Kobler, le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations-Unies, avait donné des assurances sur le respect des droits des résidents d’Achraf à la propriété.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 9 mai 2012
          

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe