lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceAppel des sénateurs américains pour mettre fin au blocus du camp des...

Appel des sénateurs américains pour mettre fin au blocus du camp des opposants iraniens en Irak

CNRI – Lors d’une conférence à Washington, plusieurs sénateurs américains ont demandé la fin du blocus du camp Liberty, le lieu de résidence des opposants iraniens en Irak.

Cette conférence a eu lieu le jeudi 18 décembre au sénat des Etats-Unis, dans la salle « Kennedy ».

 Dans son discours, le sénateur Roy Blunt, membre important de la Commission du budget des forces armées, a déclaré : « Le sujet du camp Liberty est un sujet très important. Nous (les Etats-Unis) n’avons pas tenu notre engagement d’assurer leur protection. »

Le sénateur Joseph Lieberman (candidat des élections présidentielles aux Etats-Unis en 2000) a déclaré : « Les Etats-Unis doivent assumer de nouveau la responsabilité de protection des habitants du camp Liberty, car ils sont toujours exposés aux menaces. Les standards humanitaires n’ont pas été respectés et ils ont été maltraités. Le gouvernement américain n’a pas respecté les engagements qu’il avait donnés concernant leur protection et leur transfert dans de bonnes conditions du camp d’Achraf vers le camp Liberty. »

Le sénateur Lieberman a ajouté : « Les opposants iraniens (les Moudjahidine du Peuple) ont été des pionniers dans la lutte contre le fondamentalisme islamique. Le centre du fondamentalisme islamique se trouve à Téhéran. Le programme du Conseil national de la Résistance d’Iran est une alternative face au fondamentalisme islamique et ces opposants sont un espoir pour l’Iran de demain. »

Mme Frances Townsend, ancienne conseillère de la sécurité intérieure auprès de la Maison Blanche, a affirmé : « Les habitants du camp Liberty n’ont pas accès aux soins médicaux. C’est une situation injuste que nous ne pouvons pas tolérer. Le gouvernement de Maliki était sous l’influence du régime iranien. Les personnes qui à l’époque du gouvernement de Maliki (ancien gouvernement d’Irak) avait mis en place un blocus contre le camp Liberty sont toujours en poste sous le régime actuel en Irak. Ils continuent de nier les droits les plus élémentaires des habitants du camp Liberty… Pour moi, c’est un grand privilège d’être la voix des habitants du camp Liberty. J’ai l’impression d’avoir des liens de parenté avec les femmes qui vivent au camp Liberty. Madame Radjavi est un exemple et une source d’inspiration pour les femmes de ce mouvement. Elle est aussi une voix des femmes iraniennes sur la scène internationale. »

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe