samedi, février 4, 2023
AccueilActualitésAmnesty International : une prisonnière politique kurde en Iran risque de devenir...

Amnesty International : une prisonnière politique kurde en Iran risque de devenir aveugle

CNRI – Amnesty International a rapporté que Zeinab Jalalian, une prisonnière politique kurde en Iran, risque de perdre complètement la vue et elle a besoin de soins médicaux urgents.

Dans son communiqué daté du lundi 16 juin, Amnesty International a précisé : « Madame Jalalian est détenue dans la prison de Kermânchâh (ville située à l’ouest de l’Iran). Elle a une grave maladie des yeux. Cette maladie est probablement le résultat des tortures qu’elle a subi durant sa détention. »

La famille de Madame Jalalian a souligné pour sa part que la maladie des yeux de Zeinab a commencé depuis l’époque où elle était sous la torture.

Zeinab Jalalian est âgée de 32 ans. Elle est accusée d’être membre de Péjak, un groupe opposant au régime iranien.

Amnesty International a ajouté que l’état de santé de cette prisonnière politique s’est récemment détérioré et elle risque de perdre complètement la vue.

Selon Amnesty International, les autorités carcérales ont empêché que Zeinab Jalalian consulte un médecin spécialiste pour soigner sa maladie des yeux. Amnesty International a demandé que les autorités carcérales donnent à cette prisonnière malade la possibilité de consulter un ophtalmologiste.

Avant son procès qui a eu lieu en 2009, Madame Jalalian a été détenue dans une prison du ministère des renseignements. Elle affirme qu’elle a été torturée dans cette prison.

Mohammad Sharif, l’avocat de Zeinab Jalalian, avait déclaré en 2012 que l’état physique et psychologique de Madame Jalalian est grave et qu’elle a besoin de soins médicaux urgents.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe