jeudi, décembre 8, 2022
AccueilActualitésActualités: Iran RésistanceAmbassadeur Blackwell: Travaillons ensemble pour un Iran libre

Ambassadeur Blackwell: Travaillons ensemble pour un Iran libre

Ambassadeur Blackwell: Travaillons ensemble pour un Iran libre.

CNRI – Lors d’une conférence pour discuter d’une solution à la crise au Moyen-Orient, l’homme politique et activiste américain, Kenneth Blackwell, a estimé que ceux dans le monde Occidental ont la responsabilité d’adopter une approche bipartite et d’amplifier les voix marginalisées de la Résistance iranienne.

L’Ambassadeur Blackwell a raconté son activisme de jeunesse dans le mouvement des droits civiques où les démocrates et les républicains ont travaillé ensemble pour « parvenir à un consensus quant à ce qui était juste et amplifier des voix pour le changement, des voix qui ont défié le statu quo. »

L’ancien Secrétaire Général d’Etat Républicain de l’Ohio a déclaré que cette même diplomatie bipartisane a été observée pendant la Guerre Froide pour aider les dissidents à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union Soviétique et durant la fin du système d’apartheid en Afrique du sud. Bien que toutes les deux parties aient eu des approches différentes, elles ont eu le « consensus d’opinion et de direction en Amérique que nous, en fait, devons être du côté des victimes de l’apartheid ».

Il a souligné l’oppression que subissent les dissidents politiques, les minorités religieuses, et les femmes de la part du régime iranien. Il a déclaré que la politique étrangère des Etats-Unis doit amplifier les voix à l’intérieur et à l’extérieur de l’Iran, particulièrement celles qui ont souffert de la cruauté du régime.

L’Ambassadeur Blackwell a déclaré: «Je vous dirais que dans le cas de l’Iran, comme nous l’avons entendu d’un expert à un autre, le même schéma de violations des droits de l’Homme, le même schéma d’oppression des minorités religieuses, les mêmes modèles et pratiques d’exploitation du terrorisme sont encore en place. La question pour nous est de savoir si nous allons ou non adopter cette rupture à ce statut quo en Iran ou si nous allons jouer à galette-gâteau avec ce régime. »

Prenant la parole lors d’une table ronde le 8 Juillet à Paris, un jour avant que la grande manifestation « Iran Libre » ait lieu, l’Ambassadeur Blackwell a déclaré: « Je vous dirais que cela nécessitera le même genre de bipartisme et de concertation ainsi que de volonté pour gagner dans notre lutte contre ce régime.»

Il a affirmé que les membres de la principale opposition iranienne de l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran (OPMI ou MEK) du camp Liberty, en Irak, représentent tellement plus que les résidents du camp particulier, mais plutôt l’ensemble du mouvement de résistance.

Il a cité le discours de Martin Luther King à l’Université Lincoln en 1961 qui a proclamé que nous sommes tous héritiers de la valeur de la dignité ou de la dignité de la valeur. L’Ambassadeur Blackwell a comparé cela à la mise en œuvre de la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Il a affirmé: « [La déclaration] ne fait pas de choix, elle ne fait pas de relativisme. Elle stipule que chacun d’entre nous sur cette planète est en fait obligé de reconnaître la dignité des autres et d’avoir notre dignité humaine reconnue.»

L’Ambassadeur Blackwell a déclaré : « Passons notre temps à trouver comment éclairer le chemin, construire, et développer l’unité et ne pas se perdre dans les politiques mesquines ou les noirs seraient encore des citoyens de seconde classe , où les Juifs soviétiques seraient encore sous une forme ou une autre moins que des citoyens à part entière et où l’apartheid existerait encore. Nous devons, en fait, construire la coalition – la coalition bipartite et universelle – afin de lutter contre un régime qui a fait plus que son temps.»

M. Blackwell est un ancien Ambassadeur américain auprès la Commission des droits de l’Homme des Nations Unies.

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe