lundi, novembre 28, 2022
AccueilActualitésActualités: EconomieAlbanie et sept autres pays s'alignent en faveur de la liste des...

Albanie et sept autres pays s’alignent en faveur de la liste des sanctions de l’UE contre le régime iranien

Albanie et sept autres pays s'alignent en faveur de la liste des sanctions de l'UE contre le régime iranien

Par Amir Taghati

Le 25 février 2020, huit pays, dont l’Albanie, se ont alignés en faveur de la liste des organisations terroristes contre le régime iranien. Le Conseil de l’Union européenne a élargi la liste des entités terroristes de l’UE, qui comprend des individus, des groupes et des entités qui font l’objet de mesures restrictives visant à lutter contre le terrorisme.

Les individus, groupes et entités répertoriés sont soumis au gel de leurs ressources financières et autres actifs financiers dans l’UE. Il est également interdit aux propriétaires d’entreprises de l’UE de coopérer avec ces personnes et entités.

Le Conseil des ministres de l’Union européenne a d’abord établi la liste pour mettre en œuvre la résolution 1373 en 2001 adopté à la suite des attentats terroristes du 11 septembre. Le Conseil examine la liste tour à tour au moins tous les six mois sur la base d’un échange régulier d’informations entre les États membres sur les évolutions liées aux listes.

La déclaration de l’Union européenne a cité le ministère des Renseignements et de la Sécurité du régime iranien (MOIS-Vevak) en tant qu’entité sanctionnée ainsi que les noms des personnes précédemment répertoriées. Cette liste comprend notamment le nom de Ghassem Soleimani, désormais éliminé, jadis à la tête de la Force Qods des Gardiens de la Révolution (IRGC). Les autres terroristes du régime sont les suivants:

– Asadollah Asadi, un diplomate-terroriste arrêté avec un passeport diplomatique lors de la tentative d’attentat à la bombe contre le rassemblement annuel « Iran libre » à Paris en juin 2018, organisé par le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

– Mansour Arbab Siar et Ali Ghulam Shakouri, des terroristes en charge du complot d’assassinat déjoué contre l’ambassadeur d’Arabie saoudite aux États-Unis.

-Abd al-Reza Shahla’i et Hamed Abdullahi, commandants de la Force Qods.

«Déclaration de la haute représentante au nom de l’UE sur l’alignement de certains pays concernant la liste des personnes, groupes et entités soumis à l’application de mesures spécifiques de lutte contre le terrorisme.

 

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe