mardi, novembre 29, 2022
AccueilActualitésActualités: LibertyAchraf - Irak: 400 résidents d'Achraf vont quitter le camp dans les...

Achraf – Irak: 400 résidents d’Achraf vont quitter le camp dans les prochains jours

AFP – 16 février 2012 – PARIS – Quelque 400 résidents du camp d’Achraf, qui abrite en Irak des réfugiés iraniens hostiles au régime de Téhéran, vont se rendre dans les jours qui viennent au Camp Liberty, près de Bagdad, a annoncé jeudi le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a annoncé que 400 résidents d’Achraf ont accepté de se déplacer au camp Liberty le plus tôt possible, a annoncé dans un communiqué le CNRI, basé près de Paris.

Mme Radjavi a pris cette décision après avoir été informée des recommandations et des assurances de Hillary Clinton, la secrétaire d’Etat américaine, selon le communiqué.

Le camp d’Achraf, au nord de Bagdad, abrite quelque 3.400 réfugiés iraniens hostiles au régime de Téhéran.

Le gouvernement irakien souhaite depuis longtemps fermer ce camp, contrôlé par l’Organisation des Moudjahidine du peuple iranien (OMPI), principale composante du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

Bagdad lie la fermeture d’Achraf au respect de sa souveraineté et souligne ne plus pouvoir tolérer cette enclave sur son territoire.

Les déplacements des prochains groupes n’auront lieu qu’après que le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU (Martin Kobler) et le gouvernement irakien auront déclaré leur approbation d’assurances minimales, en particulier le départ de la police irakienne de l’intérieur du camp Liberty, afin d’éviter les tensions, la violence et un nouveau massacre des résidents, a souligné le CNRI.

Les normes humanitaires et les normes internationales concernant la protection et la sécurité des réfugiés ne peuvent être négligées, a précisé le CNRI, qui dénonce l’absence d’eau potable dans le camp et réclame l’accès libre aux services médicaux, aux avocats et aux familles.

A Washington, la porte-parole du département d’Etat Victoria Nuland a indiqué que les Etats-Unis appellent à ce que ce départ volontaire vers (le Camp Liberty) commence comme prévu le 17 février.

Les Etats-Unis ne se détourneront pas des gens de ce camp, nous nous (y) rendrons régulièrement et fréquemment, a-t-elle assuré dans un communiqué. Les Etats-Unis continuent de rechercher une solution pacifique et humaine à la situation intenable du camp d’Achraf.

Les Moudjahidine du peuple se sont installés en Irak pendant la guerre Iran-Irak (1980-1988) et avaient reçu le soutien du régime de Saddam Hussein pour mener des actions armées contre l’Iran.

Après la chute du dictateur irakien en 2003, ils ont été désarmés par les forces américaines, qui ont assuré la sécurité du camp avant de la transférer en 2009 aux forces irakiennes, dont les responsables entretiennent de très bonnes relations avec Téhéran.

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe