mercredi, février 1, 2023
AccueilActualitésActualités: EconomieÀ cause de la situation économique incertaine en Iran, le taux de...

À cause de la situation économique incertaine en Iran, le taux de faillite a augmenté de 700 %

À cause de la situation économique incertaine en Iran, le taux de faillite a augmenté de 700 %

CNRI – Mohammad Ali Pourmokhtar, membre du comité de la justice et de la législation du parlement iranien, a annoncé un taux de faillite sans précédent des compagnies iraniennes et a déclaré que l’application de la protection contre la faillite de ces deux dernières années avait augmenté de 700 pour cent.

Selon la radio et la chaîne télévisée affiliée à l’État “IRIB”, Mohammad Ali Pourmokhtar est apparu dans une interview exclusive le 7 mars sur la chaîne numéro 2 d’IRIB et a annoncé une augmentation du taux d’insolvabilité ces deux dernières années et l’augmentation du taux de faillite des entreprises et a déclaré : « En moins de deux ans, cela a augmenté de 700 pour cent. »

Le député Ezzatollah Yousefian et membre du Centre pour le combat contre la corruption économique a également participé à ce programme et a annoncé une augmentation des arrestations des débiteurs et a déclaré : « De nombreux débiteurs sont en détention. Selon le procureur de Téhéran, depuis environ un an et depuis l’augmentation de la pression sur les débiteurs, les faillites ont augmenté. »

Hossein Afzalabadi, un ancien chef adjoint du Département d’insolvabilité et de la faillite du régime, a expliqué les causes de la faillite des entreprises dans ce programme. Il a décrit la situation économique incertaine en Iran comme le facteur principal dans l’augmentation du taux de faillite et il a déclaré : « Les 700 pour cent d’augmentation dans le taux de faillite ne sont pas causés par des actes frauduleux dans les affaires ou chez les marchands. Nous devons accepter la réalité, c’est-à-dire qu’à cause de la mauvaise situation économique et des sanctions, la capacité des commerçants et des entreprises de négoce a été réduite et ils ont donc fait faillite. »

Cependant, Mohammad Ali Pourmokhtar a blâmé l’augmentation de la fraude et des fausses faillites pour cette augmentation de 700 pour cent. Il a déclaré : « Certaines personnes utilisent les failles dans la loi pour créer une opportunité d’échapper à leurs responsabilités et le paiement des arriérés de la banque en fraudant et grâce à de faux documents. Certains experts et évaluateurs se sont entendus sur ce terrain. Dans cette atmosphère sensible, le pouvoir judiciaire a envoyé des instructions pour vérifier la vraie situation des personnes se déclarant en faillite. »

Pourmokhtar a déclaré que des solutions avaient été appliquées et a ajouté : « Les banques ont différents outils pour évaluer, mais elles essaient de faire que le débiteur paie ses dettes et les intérêts, mais ce problème est également une opportunité pour les abus. »

 

Lire aussi: 

Iran – D’importants fonds publics détournés par les dirigeants du régime

Remarques choquantes du ministre iranien de l’Économie : les compagnies d’État sont derrière la corruption financière

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe