vendredi, décembre 2, 2022
AccueilActualitésActualités: Economie700 magasins d'or fermés dans la capitale iranienne - officiel

700 magasins d’or fermés dans la capitale iranienne – officiel

700 magasins d'or fermés dans la capitale iranienne - officiel

CNRI – 700 magasins d’or ont été fermés à Téhéran entre 2014 et 2015, selon le président de l’union de l’or et des bijoux. Mohammad Keshtiarai a déclaré que les magasins d’or avaient fermé dans la capitale iranienne en raison de la récession et de l’incapacité des magasins de payer leurs impôts au cours des dernières années. Ses remarques ont été publiées dimanche par l’agence de presse Tasnim, affiliée à la Force Qods des Pasdaran du régime.

Il a déclaré : « le taux d’acheteurs d’or parmi les habitants de Téhéran n’a pas changé au cours des dernières années ».

L’ancien ministre de l’Education du régime iranien a annoncé le 21 avril que l’économie du pays était au bord de l’effondrement et que tous les problèmes liés à la situation économique désastreuse n’étaient pas liés aux sanctions internationales.

Hamidreza Haji-Babai, qui, en plus d’être ministre était législateur du régime pendant 20 ans, a fait la remarque suivante au sujet de l’économie du régime: « il convient de noter que tous les problèmes ne sont pas liés aux sanctions. Seuls 30% de nos problèmes sont dus aux sanctions. Les 70% restants sont liés à la [au manque de] gestion ».

Le premier vice-président du régime a déclaré en janvier que le régime était confronté à une variété de crises économiques, qui pourraient conduire à des « menaces » de la part de la jeunesse iranienne envers le régime.

« Le pays est empêtré dans une situation économique et politique particulière qui exige une action sérieuse », a déclaré Eshaq Jahangiri, qui est le premier adjoint du président du régime Hassan Rohani. « Nous sommes confrontés à trois défis importants et le chômage est le plus important des trois ».

Jahangiri a exprimé sa préoccupation concernant la situation et a déclaré : « l’Iran a une population jeune. Si nous sommes incapables de résoudre leurs problèmes, cette occasion se transformera en menace ».

 

Lire aussi: 

Les banques européennes sceptiques à l’idée de renouer les relations commerciales avec l’Iran

L’ancien ministre du Pétrole : la situation économique en Iran est désastreuse

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe