lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualités4.754.476 $ de frais médicaux des habitants de Liberty

4.754.476 $ de frais médicaux des habitants de Liberty

Le comité médical de l’OMPI au camp Liberty veut porter à la connaissance de tous les frais médicaux des blessés et des malades pour les années 2013 et 2014 dans des conditions de blocus médical inhumain, imposé depuis le début des gouvernements Maliki en 2006, avec 27 attaques à l’arme blanche et à l’arme à feu, ainsi que des attentats à la bombe, des massacres et des attaques à la roquette contre les membres de l’OMPI

sous le blocus médical inhumain en Irak pour les années 2014 et 2013

Le comité médical de l’OMPI au camp Liberty veut porter à la connaissance de tous les frais médicaux des blessés et des malades pour les années 2013 et 2014 dans des conditions de blocus médical inhumain, imposé depuis le début des gouvernements Maliki en 2006, avec 27 attaques à l’arme blanche et à l’arme à feu, ainsi que des attentats à la bombe, des massacres et des attaques à la roquette contre les membres de l’OMPI.

Le total des frais médicaux en 2013 se monte à 2.168.866$ et en 2014 à 2.585.610 $. La somme totale se monte à 4.754.476$. Ces frais couvrent les soins, les médicaments, les produits médicaux et dentaires de base et les frais chirurgicaux dans divers hôpitaux de Bagdad.

La plus grande partie de ces frais ont été assurés par la Présidente élue de la Résistance iranienne, les sympathisants et les vraies familles des Moudjahidine du peuple à Achraf. Néanmoins à la fin de 2014, le comité médical accumulait un déficit de plus de 750.000$ concernant les soins, dont les intérêts sont versés mensuellement depuis l’extérieur de l’Irak.

A l’heure actuelle, 907 membres de l’OMPI, dont 245 femmes et 662 hommes attendent des soins urgents, et 117 d’entre eux depuis 2012. L’état des malades et leur nombre limité pouvant se rendre chaque jour dans les hôpitaux avec d’incroyables restrictions dans le nombre de patients et d’interprètes apparaissent dans les rapports quotidiens régulièrement envoyés à la MANUI, au HCR et aux autorités américaines. Cependant, malgré toutes les condamnations internationales par des organisations médicales ou de défense des droits humains, le blocus inhumain continue et le transfert d’Achraf au camp Liberty des équipements médicaux que les habitants ont eux-mêmes achetés au fil des ans, reste bloqué. Or des centaines de malades et de blessés ont été transférés à l’étranger à un prix très élevé, et le coût de l’hospitalisation et des interventions chirurgicales de beaucoup d’entre eux dans divers pays s’élève pour chacune à des dizaines de milliers d’euros.

Le comité médical de l’OMPI au Camp Liberty exprime sa plus sincère gratitude à la Présidente élue de la Résistance, aux sympathisants des combattants de la liberté du peuple iranien et aux vraies familles des membres de l’OMPI. Il appelle à la levée du blocus médical et au transfert des ambulances et des équipements nécessaires, comme le scanner, le spiromètre, les équipements de radiologie, d’ultrasons, de gastroscopie, de laparoscopie, de cystoscope, les microscopes et divers équipements médicaux, dentaires et ophtalmologiques, comme un laser pour yeux, un biomètre, des instruments pour la salle des urgences et un défibrillateur cardiaque, des équipements pour la salle d’opération comme l’appareil d’anesthésie et les kits chirurgicaux ophtalmologique, neurologique, ORL, urologique et orthopédique d’Achraf au Camp Liberty pour être utilisés sous la supervision de la clinique irakienne afin de faciliter le traitement des blessés et des malades et donc réduire les consultations nécessaires dans les hôpitaux hors du camp, auxquelles les autorités irakiennes font obstacle.

Sous le blocus médical inhumain qui est un crime flagrant et permanent contre l’humanité et une violation de toutes les lois et conventions internationales, 23 membres de l’OMPI ont jusqu’à présent perdu la vie. Il ne fait aucun doute qu’avec un accès aux services médicaux, leur martyre aurait pu être évité.
Les médecins et le personnel médical du camp Liberty déclare leur engagement au serment d’Hippocrate pour soigner les malades et les blessés, et comme ce fut le cas pour Achraf, ils seront les derniers à quitter le camp Liberty.

Le 22 janvier 2015

Présidente du comité : Zohreh Bani Jamali
Conseil des médecins : Dr. Nahid Bahrami, Dr. Tayyebeh Foroughi, Dr. Khadijeh Ashtiani, Dr. Javad Alawi, Dr. Yahya Kamali,
Dr. Hassan Jazayeri, Dr. Saleh Eshaqtabar, Dr. Abbas Shahi, Dr. Mehdi Koloushadi, Dr. Moslem Zahedi, Dr. Jalil Arassi
Emissaire du conseil des médecins en Allemagne : Dr. Hadi Medqahchi
Emissaire du comité en Albanie : Mir Kazem Hosseini

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe