lundi, janvier 30, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsVidéos - Maryam Radjavi félicite les commerçants des bazars iraniens qui protestent

Vidéos – Maryam Radjavi félicite les commerçants des bazars iraniens qui protestent

Maryam Radjavi félicite les commerçants des bazars iraniens qui protestent

Soulèvement en Iran – No. 213

Maryam Radjavi félicite les commerçants des bazars iraniens qui protestent :

Tant que les mollahs seront au pouvoir, les prix élevés, la récession et la pauvreté persisteront ; la seule solution est la démocratie et la souveraineté populaire.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a félicité les courageux commerçants des bazars de Téhéran et des dizaines d’autres villes iraniennes qui sont en grève contre le régime corrompu des mollahs.

Elle a déclaré que la grève du bazar, qui fait suite à celle des camionneurs qui travaillent avec labeur, montre que la population en général souhaite un changement de régime. Tant que les mollahs criminels et corrompus seront au pouvoir, les prix élevés, la récession et la pauvreté et la destruction de l’environnement se poursuivront ; la seule solution à cette crise nationale est l’instauration de la démocratie et la souveraineté populaire.

Le 5 octobre : la grève des camionneurs à auto route Téhéran-Zanjan en Iran

Depuis ce matin, conformément à un précédent appel et malgré les mesures de répression du régime, une grande partie du Grand Bazar de Téhéran et des bazars dans différentes villes dont Machad, Tabriz, Azarshahr, Maragheh, Ispahan, Shahreza, Mobarakeh, Oroumieh (Urmia), Miandoab, Sardasht, Piranshahr, Chiraz, Kazerun, Zahedan, Kenarak, Hirmand, Chabahar, Iranchahr, Saravan, Sanandaj, Marivan, Baneh, Saqqez, Kermanshah, Paveh, Racht, Gorgan, Bandar Turkeman, Arak, Karaj, Moghan, Borazjan, Bandar Gonaveh, Zanjan, Abhar, Nikchahr et Rafsandjan ont rejoint la grève.

Iran, Ispahan, la gréve de les commerçants le 8 octobre

Mme Radjavi a décrit la grève nationale des commerçants des bazars et des chauffeurs de camions comme faisant partie du soulèvement populaire visant à renverser le régime et à instaurer la liberté et la justice sociale. Elle a dit que sous le régime des mollahs, les richesses du peuple iranien, qui devrait être dépensée pour l’amélioration de la situation économique et la prospérité du peuple, sont gaspillées pour la répression et l’exportation du terrorisme et des guerres extérieures ou détournées et volées par les mollahs au pouvoir.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 octobre 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe