lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsTéhéran : Manifestation des marchands de tissus du bazar contre la montée...

Téhéran : Manifestation des marchands de tissus du bazar contre la montée des taxes

Les commerçants du bazar sont en grève depuis près de deux mois

CNRI – Le 27 septembre, les marchands de tissus du bazar de Téhéran se sont rassemblés et ont manifesté aux cris de « Allah-o-Akbar » contre le plan de taxe du régime assimilé à du pillage et l’absence de considération portée à leurs revendications.

Une multitude d’autres commerçants se sont joint à eux en solidarité. Cette protestation survient alors que dès la veille, les forces de sécurité les avaient menacés et qu’au petit matin elles avaient pris le contrôle du secteur autour du bazar pour empêcher la population de rejoindre les commerçants.

Les protestations des marchands de tissus du bazar ont commencé le 1er août. Ils demandent l’annulation de la TVA à 4%, une réforme fiscale, la remise des pénalités pour payement tardif des taxes, et des corrections à apporter à leur licence de commerce.

Ces deux derniers mois, en plus des attaques des organes répressifs contre les grévistes du bazar, d’autres organes comme les perceptions ont exercé de nombreuses pressions pour faire avorter leur grève. Ils les ont notamment menacés d’amendes très lourdes s’ils fermaient boutique.

La loi sur la TVA à 4% a été adoptée au Majlis des mollahs en juillet de cette année. La mise en œuvre de cette taxe, mise au vote il y a trois ans, avait été retardée à la suite d’une grève du bazar. Selon cette loi, une taxe de 4% doit frapper toutes les étapes de la production et de la vente de tissu, aboutissant en fin de cycle à un total de 20%, ce qui entraine une importante augmentation du prix du tissu.

Cette loi qui exerce le plus grandes pressions sur les magasins de vente au détail, intervient au moment où les dirigeants du régime, pour obtenir le soutien politique de la Chine et se remplir les poches d’intérêts astronomiques, inondent le marché du textile de produits chinois de mauvaise qualité entrainant la baisse de production, voire la fermeture et la faillite, des usines textiles et le licenciement de milliers d’ouvriers. Ces mesures sont la cause d’un record de dépôts de bilan dans l’industrie textile et des commerçants de ce secteur.

Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 septembre 2011

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe