lundi, décembre 5, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueSuite aux propos d'Ahmadinejad sur le 11/9, les USA doivent lui interdire...

Suite aux propos d’Ahmadinejad sur le 11/9, les USA doivent lui interdire l’entrée du territoire

Maryam RadjaviCNRI – A la suite des propos scandaleux d’Ahmadinejad à l’Assemblée générale de l’ONU sur la tragédie du 11 septembre qui ont déclenché l’indignation générale, Mme Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne a déclaré : Quand le président des mollahs, au lieu d’être traduit devant un tribunal international pour crimes contre l’humanité, et contre l’avis de la majorité écrasante du peuple iranien est autorisé à entrer aux Etats-Unis et à l’ONU, il ne faut pas s’étonner de le voir encouragé et de prendre pour cible la tragédie du 11 septembre pour s’en moquer, qui plus est à proximité du lieux où s’est déroulé ce terrible crime, devant le peuple américain et les famille des victimes.

La politique de complaisance et de conciliation a encouragé le régime au point qu’au lieu de répondre sur la répression, la torture, les massacres et les fraudes électorales en Iran, au lieu de répondre sur l’exportation du terrorisme et les centres nucléaires cachés que la Résistance vient encore de révéler et au lieu de répondre sur le blocus de 20 mois du camp d’Achraf, le massacre des 28 et 29 juillet 2009, et la torture sans répit de ses habitants depuis huit mois, un terroriste affublé du titre de président accuse les Etats-Unis d’avoir fomenté la catastrophe du 11 septembre.

On attend du président Obama et du gouvernement américain, à cause de ces propos odieux et honteux, d’interdire immédiatement et pour toujours l’entrée de leur territoire à Ahmadinejad, a souligné Mme Radjavi. Avant tout, le but recherché par le régime des mollahs dans cette fuite en avant, est d’occulter le problème principal en Iran, à savoir le rejet croissant qu’il inspire au peuple qui n’a d’autre solution que de le renverser et de l’envoyer dans la poubelle de l’histoire.

Dans la plus grande manifestation d’Iraniens jamais organisée à New York parallèlement au discours d’Ahmadinejad à l’Assemblée générale de l’ONU, juste à côté, les nobles représentants du peuple iranien, les hommes, les femmes et les jeunes qui s’inspirent d’Achraf, ont fait entendre de la manière la plus claire le cri des Iraniens pour la liberté, en tant que représentants de tout le peuple iranien et en son nom.

Il s’agit d’une méthode bien connue du régime des mollahs qui consiste à faire porter la responsabilité de ses propres crimes sur ses victimes. Au cours de ces 30 dernières années, ce régime a exécuté 120.000 prisonniers politiques et a massacré 30.000 détenus d’opinions en 1988. Dès la première année de son pouvoir, il prétendait avec arrogance que les Moudjahidine du peuple se torturaient eux-mêmes. Un régime qui au comble de la férocité et du mensonge, après avoir organisé la tuerie de pèlerins à la Mecque en 1987, avoir tué des prêtres et fait sauter le mausolée de l’Imam Reza en 1994, a accusé l’OMPI d’en être les responsables. L’an dernier aussi, il a fait porter la responsabilité de la mort de Neda Agha-Soltan, vue par des millions de personnes dans le monde, à l’OMPI, aux Etats-Unis, à la Grande-Bretagne et à la France avec force prétextes, rapports fabriqués et films truqués.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 septembre 2010

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe