vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafPressions inhumaines renforcées sur les habitants de Liberty après le massacre d’Achraf

Pressions inhumaines renforcées sur les habitants de Liberty après le massacre d’Achraf

Massacre d’Achraf – N° 78

A la suite du massacre et des exécutions collectives à Achraf, les agents de Maliki exercent des pressions répressives et inhumaines sur les habitants de Liberty. Sadegh Mohammad Kazem, Ahmad Khozeir et Heidar Azab, trois agents du cabinet du premier ministre ayant pris part à plusieurs massacres à Achraf, sont chargés d’appliquer cette politique. Ahmad Khozeir et Heydar Azab ont joué un rôle actif dans le massacre du 1er septembre à Achraf. Heydar et Sadegh sont cités à comparaitre par la justice espagnole pour crime contre la communauté internationale.

Quotidiennement, sur ordre d’Ahmad Khozeir, les hommes liées au cabinet du premier ministre irakien montent sur les murs à l’entrée du camp. Dans cet acte illégal et provocateur, ils se mettent à filmer et à prendre des photos des habitants et des lieux, en particulier des grévistes de la faim pour utiliser ces films et ces photos dans leurs mesures répressives.

–  Le 7 octobre, sur ordre du commandant Ahmad Khozeir, deux individus liés au cabinet du premier ministre irakien se sont mis à lancer des pierres sur la salle où sont rassemblés les grévistes de la faim. Cela ressemble au harcèlement qu’Ahmad Khozeir a pratiqué ces quatre dernières années pour préparer le terrain aux agressions et aux attaques contre les habitants.

– Ahmad Khozeir a empêché l’entrée de produits alimentaires que les habitants ont achetés sous prétexte de contrôle et d’inspection.

– Le 7 octobre il a empêché l’entrée d’un camion benne loués par les habitants et n’a pas permi le ramassage des ordures.

– Le 8 octobre, sur ordre du cabinet du premier ministre irakien, Ahmad Khozeir a empêché l’entrée à Liberty de 4 commerçants irakiens venus pour discuter de l’achat de certains biens des Achrafiens.

– Le 8 octobre, Ahmad Khozeir a empêché l’entrée de nombreux articles de logistique comme des pièces détachées de véhicules, des équipements de réparation et d’autres équipements nécessaires achetés par les habitants.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 10 octobre 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe