dimanche, septembre 25, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran: La Résistance dénonce la tentative d’intimidation des mollahs appelle à l’unité...

Iran: La Résistance dénonce la tentative d’intimidation des mollahs appelle à l’unité internationale

La Résistance iranienne dénonce la tentative de Téhéran d’intimider le monde et appelle à l’unité internationale face aux menaces des mollahsCNRI, 13 janvier – Un jour après que les ministres de l’UE aient appelé à une réunion extraordinaire du conseil de l’Agence internationale de l’énergie atomique, pour parler de la saisine du dossier nucléaire de Téhéran par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, Manouchehr Mottaki, le ministre des affaires étrangères des mollahs, a menacé que Téhéran userait de représailles en « mettant fin à la coopération volontaire » avec l’AIEA en cas de saisine.

Dénonçant les propos de Mottaki comme un chantage destiné à forcer la communauté internationale à battre en retraite, Mohammad Mohadessine, président de la commission des affaires étrangères du CNRI, a estimé que la seule façon de contrer la menace de ce régime médiéval équipé d’armes nucléaires était d’adopter une politique de fermeté. Il a invité la communauté internationale à montrer son unanimité et sa fermeté face au chantage et aux menaces des mollahs. Il a souligné que l’acquisition d’armes atomiques par la dictature religieuse allait à l’encontre des intérêts nationaux du peuple iranien. “La nation iranienne désire que le régime soit arrêté dans sa quête de l’arme atomique et que son dossier nucléaire, tout comme son soutien au terrorisme et ses graves violations des droits de l’homme soit envoyés au Conseil de Sécurité de l’ONU" a-t-il ajouté.

Mohadessine a souligné que tant que ce régime était au pouvoir en Iran, il n’y aurait pas de démocratie  ni de paix tant en Iran que dans la région. Il a déclaré que le changement en Iran était le désir immédiat du peuple iranien ainsi qu’une nécessité inévitable pour la paix et la tranquillité dans la région. Mohadessine a souligné que le temps était venu pour l’Union européenne d’abandonner une fois pour toute la politique de complaisance, de retirer le plus grand obstacle à un changement en Iran, à savoir la marque de terroriste collée aux Moudjahidine du peuple, la principale force du mouvement de résistance, et de se tenir aux côtés du peuple iranien et de sa résistance en faveur d’un changement démocratique en Iran. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 janvier  2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe