samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran RésistanceMensonges et mises en scène du gouvernement irakien pour justifier les crimes...

Mensonges et mises en scène du gouvernement irakien pour justifier les crimes à Achraf et préparer d’autres massacres

Attaque armée contre Achraf – N°16

La presse des mollahs revendique ce crime contre l’humanité

Alors que jusqu’à présent 52 martyrs ont été identifiés dans le crime contre l’humanité commis à Achraf par le régime iranien et son gouvernement vassal en Irak, le gouvernement irakien dans une mise en scène grotesque a déclaré : « après une attaque au mortier, des habitants d’Achraf en colère sont sortis et ont attaqué la brigade chargée de la protection de ce camp, tuant deux soldats et en blessant trois dans des affrontements. » (Selon l’AFP)

Ce mensonge ridicule et tardif vient compléter une série de déclarations contradictoires égrenées depuis la matinée du dimanche 1er septembre pendant que le massacre se déroulait. Il vise à justifier la boucherie et à fuir les conséquences d’un crime contre l’humanité ; il prépare en même temps davantage de crimes.

Quelques heures avant ce mensonge, l’AFP avait écrit en citant « le responsable irakien de ce camp, Haki al-Charifi (…) »Pas un seul soldat n’a pénétré dans le camp d’Achraf », a-t-il déclaré à l’AFP. »

Il a affirmé : « « Il n’y a pas eu d’attaque du camp depuis l’extérieur, mais ce qui semble s’être produit c’est que des réserves de pétrole et de gaz à l’intérieur d’Achraf ont explosé. La police enquête ». »

La chaine télévisée officielle Al-Irakieh a également annoncé à 12h00, heure locale : « Les autorités locales de Khalis dans la province de Diyala, ont démenti toute attaque des forces irakiennes contre la base d’Achraf. Elles ont affirmé que l’unité militaire chargée de la protection de la base, n’a constaté aucun signe d’activités ou de mouvement militaire dans son secteur de protection. »

Ces mensonges interviennent alors que les médias du régime iranien ont annoncé et revendiqué une attaque menée par « des groupes islamiques et djihadistes irakiens », un nom qui désigne la force terroriste Qods.

L’agence de presse des gardiens de la révolution a écrit à ce propos : « des groupe islamiques et djihadistes irakiens ont pris part à une attaque ce matin contre la base d’Achraf pour expulser les Moudjahidine qui restent dans cette base usurpée. »

L’agence Tasnim de la force Qods a écrit : « Ghaemi, l’adjointe de Maryam Radjavi a été tuée par la population irakienne en colère à Achraf. Il y a quelques minutes un groupe d’Irakiens en colère a attaqué la base d’Achraf. » Les chaines officielles du régime ont également annoncé dimanche que des groupes de djihadistes ont attaqué Achraf.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er septembre 2013

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe