mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueMaryam Radjavi se réjouit de la fermeture de l’ambassade du Canada à...

Maryam Radjavi se réjouit de la fermeture de l’ambassade du Canada à Téhéran

et de l’expulsion du Canada des diplomates du régime iranien

Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, se réjouit de la décision courageuse du ministre canadien des Affaires étrangères John Baird de fermer l’ambassade canadienne à Téhéran et d’expulser du Canada tous les diplomates du fascisme religieux au pouvoir en Iran.

 Elle a déclaré que les relations diplomatiques et économiques avec ce régime vont à l’encontre des intérêts du peuple iranien, ainsi que de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde.

Mme Radjavi a appelé les autres pays, en particulier d’Europe et du Moyen-Orient, à suivre le Canada et à rompre leurs relations avec ce régime ; de cette manière, ils ne lui apporteront pas d’assistance dans la répression, le terrorisme et la quête des armes nucléaires.

Le régime iranien, “banquier central du terrorisme”, exploite ses relations diplomatiques avec les autres pays, en particulier les pays industrialisés, pour justifier la répression, les crimes, l’acquisition de technologie avancée, notamment nucléaire, et l’exportation du terrorisme. Ce sont là les trois piliers essentiels de la survie du régime abject des mollahs.
 
Mme Radjavi a déclaré que rompre les relations avec cette tyrannie religieuse, se tenir aux côtés du peuple iranien et reconnaître ses efforts pour changer de régime sont la seule manière de débarrasser le monde de cette dictature terroriste et intégriste qui cherche à se doter de l’arme nucléaire.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 7 septembre 2012

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe