jeudi, décembre 8, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueMaryam Radjavi demande aux USA et à l’ONU de ramener les habitants...

Maryam Radjavi demande aux USA et à l’ONU de ramener les habitants de Liberty à Achraf

3e attaque à la roquette sur Liberty – N°7

Maryam Radjavi, présidente élue de la Résistance iranienne, a qualifié l’attaque à la roquette d’aujourd’hui sur Liberty, qui a fait 2 morts et 70blessés, de sursaut d’impuissance de Khamenei face à la crise du renversement et le boycott de sa farce électorale. Quel que soit le résultat, a-t-elle ajouté, cette mascarade électorale fait entrer les mollahs dans une nouvelle phase de fragilité et d’instabilité. C’est pourquoi, avec l’attaque meurtrière d’aujourd’hui, Khamenei a l’intention de dissimuler les crises de son régime et d’empêcher un soulèvement populaire en instaurant la terreur.

Mme Radjavi a souligné que l’attaque traduit l’attitude irresponsable de l’Onu et du gouvernement américain qui sont restés passifs et silencieux pendant quatre mois face à l’urgence du danger qui menaçait la sécurité des habitants de Liberté. Depuis quatre mois, l’émissaire onusien en Irak n’a pris aucune mesure pour ouvrir les portes de Liberty et transférer les habitants à Achraf, et n’a pas fait le moindre effort pour fournir un minimum d’équipement de protection à Liberty.

Les familles des martyrs et des blessés, la communauté iranienne et la Résistance iranienne demandent que Martin Kobler soit poursuivi et traduit en justice pour avoir envoyé les Achrafiens à Liberty et pour ses actes délictueux.

A la suite de la 3e attaque meurtrière sur les habitants de Liberty, Mme Radjavi, dans l’après-midi du samedi 15 juin, a adressé une lettre au secrétaire d’Etat américain, au Secrétaire général de l’ONU et au Haut commissaire pour les réfugiés, afin de leur demander d’intervenir de toute urgence pour ramener les habitants de Liberty à Achraf où ils bénéficieront de plus de sécurité. Elle a mis en avant cette réalité voulant que le « régime iranien et le gouvernement irakien ont mis à l’ordre du jour le massacre des réfugiés et des demandeurs d’asile sans défense ».

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 15 juin 2013

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe