lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireL’uranium hautement enrichi à usage militaire découvert confirme un programme nucléaire parallèle

L’uranium hautement enrichi à usage militaire découvert confirme un programme nucléaire parallèle

L’uranium hautement enrichi à usage militaire découvert confirme un programme nucléaire parallèleAucune concession n’arrêtera la course aux armes nucléaires du régime en Iran

CNRI – Hier, les agences de presse internationales ont rapporté que les inspecteurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique, ont trouvé des traces d’uranium hautement enrichi à usage militaire en inspectant en janvier dernier les ruines du site de Lavizan-Shian.

La découverte confirme l’existence de projet parallèle nucléaire par le régime des mollahs pour se doter d’uranium enrichi à usage militaire. La Résistance iranienne n’a cessé de lancer des avertissements à ce sujet.

En mai 2003,  le Conseil national de la Résistance iranienne  révélait des informations sur le site de Lavizan-Shian. Sachant que les inspections allaient dénoncer le projet d’enrichissement militaire, les mollahs avait transféré tous les équipements dans un autre site et avait totalement rasé le bâtiment, enlevant le sol pour tenter d’assainir la zone de toutes particules radioactives. Malheureusement, c’est avec beaucoup de retard que les inspecteurs de l’AIEA ont prélevé des échantillons du site au début de 2006.

En novembre 2004, le CNRI avait révélé l’existence du site Lavizan-2 où la plupart des équipements avaient été transférés de Lavizan-Shian. Mais jusqu’à présent, ce site n’a pas été inspecté dans sa totalité, et le régime a refusé une inspection complète du site.

Mohammad Mohadessine, président de la commission des affaires étrangères  du CNRI, a déclaré que les dernières découvertes des inspecteurs de l’AIEA réaffirme la nécessité d’une action rapide internationale et la mise en place de sanctions contre le « financier central »  et le « parrain le plus actif du terrorisme d’Etat » dans le monde.

Evoquant des rumeurs troublantes comme quoi le directeur général de l’AIEA, Mohamed ElBaradei, aurait suggéré d’autoriser un enrichissement limité d’uranium, M. Mohadessine a dit: "Le peuple iranien et la communauté internationale attendent de M. ElBaradei, qui dans sa position de directeur général de l’AIEA est pleinement conscient des desseins funestes des mollahs avec leur projets nucléaires, d’empêcher les concessions et les avantages qui permettraient à la dictature religieuse au pouvoir en Iran  de s’armer d’une bombe atomique."

La théocratie considère l’arme atomique et l’exportation du terrorisme et de l’intégrisme comme une garantie stratégique pour sa survie et c’est pourquoi aucune concession ni aucun avantage ne la persuadera d’abandonner son projet nucléaire.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 mai 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe