lundi, novembre 28, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLes propos du ministre de la Justice de Maliki préparent le terrain...

Les propos du ministre de la Justice de Maliki préparent le terrain à un nouveau massacre à Achraf

Les Etats-Unis et l’ONU doivent assumer sur le champ la protection d’Achraf

CNRI – Dans l’après-midi du 24 avril, l’agence Associated Press a cité la “télévision d’Etat  iranienne” disant que “l’Iran et l’Irak ont signé dimanche des accords en vu de se rendre leurs prisonniers, ce qui pourrait mener au rapatriement forcé d’un groupe de l’opposition iranienne basé en Irak (…) Le ministre irakien de la justice Hassan Shemari a saisi l’occasion de la cérémonie de signature pour répéter la position de son pays comme quoi le groupe, qui a été proche du précédent dirigeant Saddam Hussein, serait expulsé du pays avant la fin 2011.”

La visite du ministre irakien de la « Justice » à Téhéran et ses propos odieux traduisent clairement les intentions funestes de Maliki de commettre un nouveau bain de sang à Achraf. Cela vient aussi confirmer l’opinion de la Résistance iranienne quand elle affirme que tant que les forces irakiennes auront un contrôle sur Achraf, elles poursuivront la répression et le bain de sang. Non seulement le gouvernement de Maliki n’a pas la compétence pour protéger les Achrafiens, mais encore il exécute les ordres du régime iranien pour les tuer et les massacrer. 

La Résistance iranienne a révélé le 12 avril 2011 les propos tenus par Hassan Shemari au conseil des ministres irakien du 11 avril, déclarant sur ordre de la Force terroriste Qods: “La question n’est pas d’expulser l’OMPI d’Irak, nous devrions plutôt tous les tuer”. La Résistance a également révélé le 20 avril que Shemari devait se rendre à Téhéran la semaine suivante pour recevoir sa rémunération et de nouvelles instruction de répression contre Achraf.

Tout en répétant que le déplacement de Shemari et les accords bilatéraux avec le fascisme religieux est une machination flagrante pour initier un nouveau bain de sang à Achraf, la Résistance iranienne appelle le Conseil de sécurité de l’ONU, le Secrétaire général des Nations unies, son représentant spécial en Irak M. Ad Melkert, la Haut-commissaire pour les Droits de l’homme de l’ONU Mme Navi Pillay, et les secrétaires américains d’Etat et à la Défense  de charger immédiatement les forces américaines de la protection d’Achraf et de faire partir les forces armées irakiennes du camp pour prévenir un nouveau bain de sang. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 avril 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe