jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLes haut-parleurs autour d’Achraf ont été augmentés à 210 unités pour intensifier...

Les haut-parleurs autour d’Achraf ont été augmentés à 210 unités pour intensifier la torture psychologique

CNRI – Aux prises avec une vague d’insurrection populaire en Iran, la dictature religieuse tente de trouver une issue en intensifiant la répression d’Achraf en Irak. Hier, les agents des services de renseignement des mollahs, le Vevak, qui se livrent depuis un an à de la torture psychologique sur les Achrafiens, ont installé sur le flanc Est 30 nouveaux haut-parleurs avec l’aide des forces irakiennes rattachées aux services du premier ministre de ce pays pour intensifier leurs sévices.

Ainsi le nombre de haut-parleurs qui depuis le 8 février 2010 harcellent jour et nuit les Achrafiens se montent-ils désormais à 210. Il y en a 57 à l’angle ouest (entrée principale), 63 à l’aile sud et 90  à l’aile Est. Les fores irakiennes et les agents du Vevak ont monté un nouveau mât à l’aile sud-est pour y mettre de nouveaux haut-parleurs.

La torture psychologique des habitants du camp est une violation manifeste des conventions internationales, notamment de la 4e convention de Genève et comme le déclare l’ordonnance du 27 décembre de la justice espagnole, le statut de la cour pénale internationale la qualifie de crime contre la communauté internationale et de crime de guerre et leurs auteurs et commanditaires dans le gouvernement irakien comme dans le régime iranien doivent être sanctionnés.

La Résistance iranienne attire l’attention du gouvernement américain et de ses forces armées en Irak, ainsi que de l’ONU sur leur responsabilité quant à la sécurité des résidents d’Achraf. Elle leur demande des mesures urgentes pour mettre fin à la torture psychologique et au blocus d’Achraf.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 février 2011

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe