mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireLes forces répressives tirent en l'air pour disperser des manifestants à Chiraz

Les forces répressives tirent en l’air pour disperser des manifestants à Chiraz

Téhéran, 4 novembre 2009 CNRI – Malgré les mesures de sécurité draconiennes à Chiraz aujourd’hui, la population a manifesté et affronté les forces répressives. Les manifestants ont été attaqués sur les places Nemazi et Eram par plus de 50 agents de sécurité et des voltigeurs à moto masqués qui ont essayé de les encercler.

Sur la place Pardis de Chiraz, les étudiants qui brandissaient des pancartes et scandaient des slogans hostiles au pouvoir ont été attaqués par des forces répressives.

Les manifestants en colère ont affronté les agents en civil et du renseignement des mollahs qui s’étaient mis à filmer et à photographier la foule pour identifier les protestataires. Au cours de ces affrontements, les forces répressives ont fait usage de leurs armes à feu et ont frappé et arrêté des étudiants. Plus de 20 arrestations ont été signalées et de nombreux blessés et deux ont été signalés dans un état critique.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 novembre 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe