jeudi, février 9, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLe régime iranien reconnait sa collaboration totale dans le massacre à Achra

Le régime iranien reconnait sa collaboration totale dans le massacre à Achra

Attaque armée sur Achraf – N°20

Le corps des gardiens de la révolution (pasdaran) et le ministre du Renseignement des mollahs reconnaissent la collaboration totale du régime iranien et du gouvernement irakien dans le crime contre l’humanité à Achraf.

La nuit dernière, les pasdaran ont annoncé dans un communiqué : « Dans un acte révolutionnaire, les enfants courageux des martyrs moudjahidines irakiens ont exercé leur vengeance historique sur l’organisation des Moudjahidine ». Le communiqué ajoute : « Cet acte a conduit à la mort de près de 70 membres des Moudjahidine, dont sept membres du Conseil de direction et de responsables du renseignement et des opérations. »

En même moment, le ministre du Renseignement des mollahs affirmait : Un grand nombre de membres des Moudjahidine « ont été tués en raison de leur confrontation avec la souveraineté irakienne ».

De son côté l’agence de presse Tasnim de la force terroriste Qods attribuait ce crime contre l’humanité commis à Achraf à un groupe forgé de toute pièce nommé “La tendance populaire des enfants de l’Intifada Chabania”. C’est la même tactique connue que lorsqu’un groupe appelé Jeish Al-Mokhtar a revendiqué l’attaque à la roquette sur le camp Liberty. Ce groupe n’était qu’un subordonné de la Force Qods qui travaille en pleine collaboration avec le gouvernement irakien. Ce nouveau nom est utilisé uniquement pour blanchir Maliki.

Les propos du Corps des pasdaran et du ministre du Renseignement indiquent clairement que l’attaque du 1er septembre sur Achraf a été menée sur l’ordre de Khamenei et Ghassem Soleimani avec la pleine collaboration du gouvernement irakien et des forces criminelles de Maliki.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 2 septembre 2013