samedi, février 4, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireLe régime iranien : le réacteur à eau lourde d’Arak continuera ses...

Le régime iranien : le réacteur à eau lourde d’Arak continuera ses activités

CNRI – Abbas Araghtchi, le négociateur en chef du régime iranien dans les négociations nucléaires en cours à Vienne avec le groupe 5+1 a souligné : « L’Iran continuera l’enrichissement de l’uranium et le réacteur à eau lourde d’Arak ne sera pas transformé en réacteur à eau légère. »

Le dernier round des négociations entre l’Iran et le groupe 5+1 a eu lieu du 7 au 9 avril à Vienne.

Ces négociations ont probablement été les dernières négociations avant la rédaction du texte de l’accord final, prévue pour le mois de mai.

Selon un diplomate proche de ce dossier, lors de ces dernières négociations, il y a eu d’importants désaccords au sujet des missiles balistiques. Le régime iranien avait catégoriquement refusé que ce sujet soit traité dans le cadre des négociations nucléaires.

Il y a eu également des désaccords au sujet des conditions de la poursuite de l’enrichissement de l’uranium en Iran. L’agence officielle IRNA a rapporté les propos d’Araghtchi selon lesquels « l’Iran continuera l’enrichissement de l’uranium et en aucun cas n’acceptera pas l’arrêt ou la suspension de cette activité. »

Par ailleurs, le négociateur en chef du régime iranien a souligné que « le réacteur à eau lourd d’Arak continuera ses activités ». Ce réacteur qui produit du plutonium a suscité les inquiétudes de la communauté internationale. Le plutonium est une substance qui peut être utilisée dans la fabrication des armes de destruction massives.