samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireLe nouveau rapport de l’AIEA confirme l’accélération des activités du régime des...

Le nouveau rapport de l’AIEA confirme l’accélération des activités du régime des mollahs pour se doter de l’arme nucléaire

Selon le nouveau rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), le fascisme religieux au pouvoir en Iran a triplé la vitesse de la production de l’uranium enrichi à 20% au cours des trois derniers mois, le permettant de stocker actuellement environ 110 kg de l’uranium enrichi à 20%. La grande partie de cette production a été réalisée à Qom où près de 700 centrifugeuses sont actuellement en activité.

Selon ce même rapport, 2600 centrifugeuses supplémentaires ont été installée à Natanz au cours des trois derniers mois, ce qui signifie l’augmentation du nombre des cascades de centrifugeuses sur ce site de 37 à 52 depuis novembre dernier. Le rapport affirme que le régime des mollahs, dispose actuellement d’un stock de 5451 kg de l’uranium enrichi à 5%.

Le rapport indique également que le régime, outre avoir interdit l’accès des inspecteurs de l’agence de Vienne au site « Parchin » pour enquêter sur les dimensions militaires de son programme nucléaire, n’a fourni aucune explication sur la disparition de 19.8 kg du métal d’uranium pendant les tests effectués au laboratoire « Djaber ibn-Hayan » entre 1995 et 2002.

En réponse à la demande de l’AIEA d’avoir accès aux dossiers et au personnel ayant travaillé sur la transformation du métal d’uranium, le régime s’est contenté de dire que « les documents en question et le personnel impliqué dans ces tests ne sont plus accessibles ».

L’acquisition d’armes nucléaires faisant partie de la stratégie du régime des mollahs pour la survie, celui-ci ne renoncera jamais à poursuivre cet objectif. Le nouveau rapport de l’AIEA montre clairement que depuis l’avènement du ‘printemps arabe’, le renversement du dictateur libyen, la perspective proche de la chute du dictateur syrien et face aux crises internes et internationales sans précédent, ce régime a accéléré ses efforts pour se doter de l’arme atomique.

Le nouveau rapport de l’AIEA et les propos de Khamenei, le 3 février soulignant la poursuite du programme nucléaire, quelques soient les circonstances et le contexte, montre encore une fois que s’engager dans des négociations avec ce régime, n’a d’autre utilité que mettre à sa disposition le temps dont il a besoin pour se doter de l’arme absolue.

Les sanctions bien que très nécessaires, et qui doivent être appliquées le plus rapidement et de manière la plus complète possible, néanmoins la solution définitive pour empêcher ce pouvoir à se doter de l’arme nucléaire reste un changement du régime. Les sanctions ne seront efficaces que si elles sont accompagnées d’un soutien effectif à la lutte du peuple iranien et de sa Résistance pour le changement du régime.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 26 février 2012 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe