mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafL’agent des mollahs Nafeh Issa, jouant les défenseurs des droits de l’homme,...

L’agent des mollahs Nafeh Issa, jouant les défenseurs des droits de l’homme, répond à la proposition des Américains

• « -Nous sommes opposés à la proposition des Américains de transférer Achraf dans une autre location. »
• « La présence de cette organisation assure et garantie les intérêts américains. »
• « En utilisant ce groupe, les Américains veulent faire pression sur la République islamique d’Iran. »
• « Ce groupuscule terroriste est diabolique. Même si on le déplace ailleurs, ça ne règle rien, le problème demeure. »
• « Le problème n’est pas que le camp d’Achraf se trouve ici et pas là. A mon avis, tant qu’ils ne seront pas expulsés ou tant qu’ils seront en Irak et qu’ils ne seront pas condamnés sur le plan judiciaire, cette situation perdurera. Ils doivent quitter le territoire irakien avant la fin de l’année, l’année en cours occidentale. »
• « Sans aucun doute, la population attaquera le camp d’Achraf et s’en prendra à ses membres et à ceux qui s’y trouvent. »
Préparation d’un nouveau bain de sang par le régime et ses agents irakiens

 

Le 7 mai, le régime des mollahs a amené quelques uns de ses hommes de main à la télévision pour menacer ouvertement de massacrer les Moudjahidine d’Achraf. Ces menaces surviennent après l’échec d’une manifestation qu’il avait organisée dans la partie occupée d’Achraf le 6 mai.

Un des agents qui s’exprimait à la télévision, du nom de Nafeh Issa, à qui les mollahs donnent du « Docteur » et qu’ils ont bombardé « militant des droits de l’homme », et qui a dirigé la mise en scène du 6 mai, a déclaré dans cette émission :

-« Nous sommes opposés à la proposition des Américains et de la secrétaire d’Etat américaine de transférer le camp d’Achraf ailleurs. »
– « Nous sommes convaincus que ce groupuscule est diabolique (…) Même si on le déplace ailleurs, ça ne règle rien, le problème demeure. »
– « La présence de cette organisation assure et garantie les intérêts américains et d’un autre côté, à cause des renseignements qu’il possède, il vaut mieux qu’ils les soutiennent (…) Ce groupe espionne les frontières de l’Iran pour les occidentaux. En utilisant ce groupe, les Américains veulent faire pression sur la République islamique d’Iran. »
– « Nous disposons d’informations comme quoi de la nourriture, des camions de nourriture et des camions remplis d’autres aides partaient de capitales européennes pour le camp d’Achraf. »
–  On ne sait pas précisément dans quelle mesure et dans quelle quantité les européens et les occidentaux ont aidé les Moudjahidine du peuple ou le groupuscule des hypocrites, mais ce que nous savons c’est qu’ils leur ont ouvert une radio et une télévision et ils leurs ont procuré la possibilité de diffuser 24/24h leurs conceptions, leur idéologie et leurs idées (…) l’installation d’une chaîne télévisée ou d’une station de radio, ça demande d’énormes sommes en dollar et en investissements (…) Ils sont approvisionnés par les Etats-Unis et les pays européens. »
– « Le problème n’est pas que le camp d’Achraf se trouve ici et pas là. Leur présence en Irak est refusée par le peuple irakien, les différents groupes et même le gouvernement irakien (…) A mon avis, tant qu’ils ne seront pas expulsés ou tant qu’ils seront en Irak et qu’ils ne seront pas condamnés sur le plan judiciaire, cette situation perdurera (…) Ils doivent quitter le territoire irakien avant la fin de l’année, l’année en cours occidentale.
– «Sans aucun doute, la population attaquera le camp d’Achraf et s’en prendra à ses membres et à ceux qui s’y trouvent. »

Parallèlement le 7 mai, l’agence de presse du corps des pasdarans, citant Shia Soudani, le ministre des droits de l’homme (!) de Maliki, écrivait : « Les Moudjahidine du camp d’Achraf sont illégaux et une menace pour la sécurité de la région (…) Cependant, la tolérance du gouvernement irakien vis-à-vis de ce groupe a été totalement humaine (…) un comité de dialogue avec ce groupe a été créé et il leur a été signifié qu’ils devaient évacuer la base d’Achraf au plus vite. »

Le ministre des droits de l’homme de Maliki et du régime des mollahs non seulement ignore le droit et n’a pas non plus la moindre idée du droit humanitaire internationale, de la convention sur les droits politiques et civiques ou de la 4e convention de Genève, mais en plus il considère comme tolérance « totalement humaine » de briser les os et d’écraser 15 personnes avec des blindés, de lâcher des rafles de balles sur des personnes sans défense chez elles, de blesser à balles réelles 225 personnes, d’en tuer 35 et d’en empêcher l’inhumation depuis un mois ainsi que la torture psychologique avec 300 haut-parleurs. On ne peut attendre autre chose des disciples de la doctrine du guide suprême et du fascisme religieux. Après le massacre des Achrafiens sur ordre du dictateur du « Nouvel Irak », les criminels les uns après les autres se cachent derrière des masques  « totalement humain » et de « droits de l’homme » !

Mais ces déclarations, traduisent clairement les intentions funestes du régime des mollahs et de ses agents en Irak pour commettre un nouveau bain de sang contre les résidents d’Achraf. Cela demande une réaction internationale immédiate.

La Résistance iranienne appelle le Secrétaire général de l’ONU, son représentant spécial en Irak, la Haut-commissaire des droits de l’homme ainsi que les forces américaines et l’ambassade des Etats-Unis en Irak à agir de toute urgence pour se charger de la protection d’Achraf et y installer une équipe permanente d’observateurs de l’Onu.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 mai 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe