mardi, décembre 6, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafLa Résistance révèle comment ont été délivrés les faux mandats d'arrêt contre...

La Résistance révèle comment ont été délivrés les faux mandats d’arrêt contre des Achrafiens

 L’ambassadeur des mollahs en Irak a soumis la demande de Khamenei à Maliki de lancer les mandats d’arrêt

CNRI – La Résistance iranienne a obtenu des informations fiables de l’intérieur du régime iranien indiquant que les mandats d’arrêts lancés contre des membres des Moudjahidine du peuple d‘Iran (OMPI) résidant au Camp d’Achraf, en Irak, ont été dictés au gouvernement irakien par Ali Khamenei, le guide suprême des mollahs.  Les documents pertinents et les témoins oculaires sont disponibles pour toute enquête impartiale menée par un tribunal international.

Avant de faire lancer les mandats d’arrêt le 13 juin 2010 par un tribunal préalablement dissout, Kazemi Qomi, l’ambassadeur du régime iranien en Irak, et un commandant de la force terroriste Qods ont rencontré Nouri Maliki pour discuter des conditions du régime sur la formation d’un nouveau gouvernement en Irak. Il a demandé à Maliki de réactiver les mandats d’arrêt qui avaient été annulés.

Les mandats dictés par Ali Khamenei contre les Moudjahidine d’Achraf, ont été fait avec tellement de hâte qu’ils ne respectent même pas un minimum de forme judiciaire. C’est si vrai que les responsables de la cour d’assises en sont troublés et disent que dans cette affaire il n’y a ni partie civile, ni accusation, ni raison précise pour pouvoir lancer sur cette base un mandat d’arrêt. Le plus surprenant c’est que Kazemi Qomi a emmené avec lui Monir Haddad, un juge licencié de la Haute cour d’assises irakienne, dans sa rencontre avec Maliki. Monir Haddad est connu pour être dévoué au régime iranien et exécuter ses demandes. Kazemi Qomi a souligné à Maliki que s’il voulait plus que jamais bénéficier du soutien du régime iranien dans la formation du nouveau gouvernement irakien, il devait réactiver les mandats d’arrêts contre les Moudjahidine d’Achraf. Il lui a remis dans ce sens un ensemble de papiers et de documents fabriqués par la force Qods et les services de renseignement des mollahs et lui a demandé de renommer le juge Haddad à la cour d’assises pour suivre le dossier de l’OMPI.

Hadad, connu pour être un agent du régime des mollahs, a été destitué de cette cour il y a deux ans en raison de l’ampleur des documents fabriqués et pour être en faveur du régime des mollahs. Selon Al-Sumaria News du 25 mars 2010, quand Haddad a voulu entrer dans le bâtiment de la Haute cour d’assises irakienne pour reprendre son travail de juge, les gardes irakiens de la zone verte ont encerclé le bâtiment et l’ont empêché d’entrer.

D’autre part, le juge Hassan Nayeb, Vice-président de la Cour d’appel irakienne qui était connu pour son indépendance, a été assassiné par les agents de la Force Qods hier. La bombe « collante » qui a fait exploser le véhicule qui transportait le juge et sa femme est un type de bombe qui vient uniquement d’Iran.

Sur ordre de Khamenei, immédiatement après l’assassinat du juge irakien, l’agence de presse affiliée au Corps des pasdarans, a cité les propos de « Hossein Ali », un agent irakien du régime des mollahs dans une histoire fabriquée de toutes pièces pour attribuer ce crime à l’OMPI. Il a annoncé que «les hypocrites (terme péjoratif utilisé pour l’OMPI) sont responsables de l’attentat contre le juge de la haute cour d’assises irakienne. » (Agence de presse des Pasdaran, le 14 juillet 2010)

Auparavant, à la demande du régime iranien, le gouvernement Maliki avait écarté le juge Naman Al-Ravi de la présidence de la Cour d’appel et le juge Mohammad Saheb, son adjoint, parce qu’ils ont refusé de plier sous les pressions du régime des mollahs et du gouvernement Maliki pendant les élections irakiennes. Des dizaines de juges honorables et patriotiques en Irak ont été assassinés par les agents du régime iranien ou ont été licenciés par Maliki.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 15 juillet 2010

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe