mardi, février 7, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireLa Résistance iranienne appelle à sauver Mansour Ossanlou

La Résistance iranienne appelle à sauver Mansour Ossanlou

OssanlouLe dirigeant du syndicat des chauffeurs de bus de Téhéran 
 
CNRI – La Résistance iranienne met en garde contre de graves dangers qui menacent la vie de M. Mansour Ossanlou, prisonnier politique et dirigeant du syndicat des chauffeurs de bus de Téhéran.
 
Le régime des mollahs a incarcéré M. Ossanlou dans le quartier 4 de la prison de Gohardacht à Karadj (banlieue ouest de Téhéran). Il souffre de plusieurs problèmes de santé, notamment au cœur, aux yeux, au foie et au dos. En raison d'un récent accident vasculaire, il se trouve dans un état critique à l'heure actuelle. Un minimum de soins lui a été refusé, bien que les médecins du régime aient souligné à plusieurs reprises que M. Ossanlou n’était pas en mesure de tolérer les conditions de détention. En août 2008, les agents du régime ont transféré M. Ossanlou à la section 4, réservée aux détenus dangereux, pour exercer davantage de pression sur lui. Récemment, avec l'augmentation du nombre des détenus dans les sections, les conditions sont devenues encore plus intolérables. M. Ossanlou, qui est l'un des fondateurs du syndicat des chauffeurs de bus du Grand Téhéran, a été emprisonné à plusieurs reprises depuis 2005 pour ses efforts dans la défense des droits des travailleurs. Après sa dernière arrestation en juillet 2007, il a été condamné à cinq ans de prison pour « atteinte à la sécurité nationale», et l’organisation de grèves et de protestations de travailleurs.
 
La Résistance iranienne avertit que la vie de M. Ossanlou est en grave danger, et demande à toutes les autorités internationales, aux organisations des droits humains, aux syndicats des travailleurs, en particulier la Fédération Internationale des travailleurs du Transport, de condamner la répression et la torture des prisonniers politiques, en particulier des travailleurs emprisonnés. La Résistance appelle aussi à l'envoi d'une délégation internationale pour enquêter sur le sort de M. Mansour Ossanlou et prendre des mesures urgentes afin de lui sauver la vie et obtenir sa libération.
 
Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 mai 2009