mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsLa révolte étudiante se poursuit à Ispahan, Ahwaz, Tabriz et Machad

La révolte étudiante se poursuit à Ispahan, Ahwaz, Tabriz et Machad

attaque des miliciens sur l'université de TéhéranPlusieurs étudiants tués, blessés ou arrêtés

CNRI – Pour le cinquième jour consécutif de soulèvement populaire en Iran contre la dictature religieuse, les universités ont poursuivi mercredi 17 juin leur mouvement de protestation.

Plusieurs étudiants on été tués et blessés au cours des affrontements survenus à 22 heures hier contre les forces répressives sur le boulevard Charbagh à Ispahan. Les manifestants ont brisé les vitres du tribunal de la ville. 

Les étudiants d’Ahwaz ont poursuivi leur sit-in et leur manifestation tout au long de la journée du 17 juin aux cris de « Mort au dictateur ».  Ils scandaient également : « C’est un jour de deuil aujourd’hui, le peuple vaillant est en deuil aujourd’hui. » De nombreux enseignants s’étaient joints aux grévistes.

Les étudiants de Tabriz ont manifesté contre l’attaque violente des forces répressives contre la cité universitaire de Téhéran. Or l’Université de Tabriz est encerclée par les forces répressives depuis trois jours. Les agents des mollahs au sein de l’université ont annoncé que l’établissement était fermé pour une durée d’un mois et que les étudiants devaient quitter la cité.

Les étudiants de Machad ont manifesté hier en hurlant « l’armée des Pasdarans triche, le guide la soutient », « Nous ne voulons pas de gouvernement désigné d’en haut. »

Un grand nombre d’étudiants ont été arrêtés pendant les manifestations d’hier.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 18 juin 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe