dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesLa répression des femmes s’accroît en Iran

La répression des femmes s’accroît en Iran

 CNRI – Le régime misogyne des mollahs a accru la répression des femmes dans le but de contrer leurs protestations croissantes. Dans la ville de Sanandaj, les agents du régime ont fouetté deux femmes syndicalistes, Sousane Zazani et Chiva Kheirabadi. Elles ont été arrêtées sur des allégations de participation à des manifestations de la fête du Travail. L'insolence envers ces femmes a provoqué la colère de la population de Sanandaj contre le régime clérical.

Ces derniers jours, lors des courageuses protestations à l’Ecole Polytechnique de Téhéran, au moins 30 étudiantes ont été arrêtées et incarcérées par le régime. Aucune information n’a filtré sur le sort de certaines détenues.

Les étudiantes et les militantes féministes dans diverses universités iraniennes, qui forment l'avant-garde de protestations anti-gouvernementales, ont toujours été la cible du ministère du Renseignement (le Vevak) et d'autres organes de répression. Au cours des trois décennies du régime des mollahs, les étudiantes ont été suspendues de cours, expulsées de l'université, arrêtées et ont subi pressions et torture dans les geôles des mollahs.

Les mauvais traitements et le manque de respect dirigés contre les femmes sous prétexte d’infractions au code vestimentaire sont également en cours dans diverses villes du pays. A Gorgan et Qazvine, les agents du régime ont soumis des milliers de femmes à des interrogatoires publics sous prétexte de «plan d'orientation et de mises en garde ». Le 21 février, Les médias ont rapporté que la première phase de cette manœuvre répressive était achevée.

Mme Sarvnaz Chitsaz, présidente de la Commission des femmes du Conseil national de la Résistance iranienne, condamne la répression et l'intimidation des femmes en Iran, en particulier à l’approche de la Journée internationale des Femmes. Elle attire l'attention des organisations des droits des femmes et de défense des droits humains sur ces violations et les appelle toutes à adopter immédiatement des mesures contraignantes visant à garantir le minimum de respect des droits des femmes en Iran.

Commission des Femmes du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 février 2009

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe