mardi, novembre 29, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: AchrafIran : Le guide suprême des mollahs désespéré et exaspéré par la...

Iran : Le guide suprême des mollahs désespéré et exaspéré par la persévérance des résidents d’Achraf

 et la radiation de l’OMPI de la liste du terrorisme

CNRI – Le guide suprême des mollahs Ali Khamenei, frustré par la persévérance des résidents d'Achraf, membres de l'organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI), a reconnu pour la première fois un accord entre le régime iranien et le gouvernement irakien en vue d'expulser les membres de l’OMPI d'Irak. Lors d'une réunion avec le président irakien à Téhéran, Khamenei a déclaré : «L'accord concernant l'expulsion des Moudjahidine d'Irak … doit être mis en œuvre et nous attendons qu’il le soit. »

Khamenei, qui ne peut toujours pas accepter 40 jours après, le retrait de l’OMPI de la liste du terrorisme de l'UE et la perte des investissements de son régime dans des années de liste noire de l’OMPI, a déclaré : «Les Moudjahidine sont la source de troubles et de corruption ». Il a ajouté que « la décision de l'UE montre qu’être terroriste ou non, aux yeux de l’occident est arbitraire et ne correspond pas à la réalité. » Il a déploré que les pays européens ne soient pas d'accord avec le transfert des résidents d'Achraf en Europe (radiotélévision, les médias et les agences de presse officiels, 28 février 2009).

La demande pressante du guide suprême du régime de fermer Achraf et ses regrets concernant la radiation de l’OMPI de la liste noire de l'UE, surtout à la suite du soulèvement courageux des étudiants en Iran et récemment à Polytechnique de Téhéran – en lançant les slogans d’Achraf – montrent clairement combien le régime craint le soutien croissant de jeunes et des étudiants à la résistance nationale.

Khamenei et d'autres dirigeants du régime tentent en vain de revenir en arrière pour empêcher la colère du peuple iranien d’éclater contre la tyrannie, la pauvreté et la corruption.

La Résistance iranienne considère les pressions sur le gouvernement irakien dans le but d’expulser l’OMPI d’Irak, comme une ingérence flagrante et scandaleuse dans les affaires de ce pays et une violation des règles et des conventions internationales, qui appelle à une condamnation internationale. Elle invite également le Président des États-Unis, le Secrétaire général des Nations Unies et le Conseil de sécurité ainsi que toutes les organisations internationales des droits de l'homme à prendre des mesures immédiates pour garantir la protection et les droits fondamentaux des résidents d’Achraf.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance d'Iran
Le 1er mars 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe