lundi, janvier 30, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsL’élargissement de la grève des routiers à 136 villes d’Iran

L’élargissement de la grève des routiers à 136 villes d’Iran

L’élargissement de la grève des routiers à 136 ville d’Iran

Soulèvement en Iran – No. 209

Le dimanche 23 septembre, les camionneurs et les conducteurs de poids lourds ont fait grève dans 136 villes de 31 provinces d’Iran. Ils ont refusé de charger les marchandises et les principaux terminaux du pays ont été fermés. Ce mouvement fait suite à la grève générale des camionneurs en mai et juillet dernier.

Qom, 23 sept. 2018 - 2e jour de la grève des routiers en Iran

Les chauffeurs de camions de ravitaillement de certaines raffineries se sont également joints à la grève, notamment à Tabriz, Kerman, Bandar Abbas et Arak.

La grève a été déclenchée malgré les menaces et intimidations des autorités, qui ont également tenté de briser la grève avec des promesses trompeuses. Les tentatives du régime de charger des marchandises par ses propres agents ont par ailleurs échoué. Dans certaines villes, les routiers ont installé des postes de garde pour contrôler les routes et pour déjouer les complots du régime pendant la nuit.

Téhéran, 23 sept. 2018 - 2e jour de la grève des routiers en Iran

Maryam Radjavi, présidente de la Résistance iranienne, a salué les courageux routiers du pays et a souligné que le régime des mollahs ne veut ni ne peut répondre à leurs demandes légitimes. La réalisation de ces revendications n’est possible qu’avec la liberté et la souveraineté conquises du peuple iranien. Elle a appelé la population à soutenir les grévistes.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 23 septembre 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe