dimanche, janvier 29, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsJ.12 : Affrontements avec les forces répressives à Téhéran

J.12 : Affrontements avec les forces répressives à Téhéran

 Les hélicoptères des pasdaran soutiennent les forces de la répression

Au douzième jour du soulèvement national en Iran, la population de Téhéran s’est massivement déversée dans les rues. Le centre de Téhéran a été le théâtre d'affrontements entre la population d'une part, et les pasdaran, la milice et les forces de sécurité de l’Etat, les forces anti-émeutes, les agents en civil et les agents du Renseignement (Vevak), d'autre part.

Sur la place Baharestan, située en face du Majlis des mollahs (parlement), et plusieurs autres points, y compris les rues Zahiroleslam, Fakhr-abad, Moudjahidine, Sarchechmeh, Djomhouri, Ekbatan, la place Echratabad, l’intersection Saedi, le pont Tchoubi, et d'autres secteurs sont bondés de monde, qui scandent  «Mort au dictateur ».

Malgré les attaques brutales des milliers d’agents de la répression, la foule n’interrompt pas les affrontements avec les agents du régime. Les forces de la répression sont soutenues par des hélicoptères des pasdaran, et ont barré de nombreuses routes, et empêché à de nombreuses occasions les gens de passer à certains points.

L’air est saturé de fumée et de gaz lacrymogènes. Certaines de ces mosquées, comme la mosquée Hedayat, sont utilisées comme bases pour les forces répressives.

A l’heure où ont été reçues ces nouvelles (19h00 heure locale), un grand nombre de personnes, notamment des femmes et des jeunes filles, ont été blessées ou arrêtées.

La plupart des manifestants sont habillés de couleur noir en l'honneur des victimes de l'insurrection nationale.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 juin 2009

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe