dimanche, novembre 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: FemmesIran: une adolescente condamnée à mort

Iran: une adolescente condamnée à mort

CNRI – Le pouvoir judiciaire iranien a condamné à la pendaison une jeune femme qui n’avait que 17 ans, en 2009, lorsqu’elle a commis le crime qui lui est reproché.

Maryam a été condamnée à la peine capitale pour le meurtre de son mari, qu’elle avait épousé de force à l’âge de 14 ans.

L’Iran des mollahs est l’un des rares pays qui continuent de pratiquer la peine de mort à l’égard des adolescents, en contravention de ses obligations vis-à-vis des conventions internationales sur les droits de l’homme.

Le code pénal des mollahs prévoit la peine de mort pour les mineurs. L’article 147 concernant la maturité et la responsabilité légale, stipule que les filles sont mûres à l’âge de 9 années lunaires et les garçons à l’âge de 15 années lunaires. De fait, une fille âgée de sept ou huit ans et un garçon âgé de 14 à 16 ans, peuvent être condamnés à mort.

Un ancien député de la commission parlementaire pour la révision des lois, Moussa Qorbani, qui a participé à la rédaction et la révision du nouveau Code pénal des mollahs, a confirmé que les mineurs peuvent être condamnés à mort sous le nouveau code: « Si un mineur commet sciemment un crime, il ou elle recevra le qisas (la loi du talion) une fois l’âge de la majorité légale atteint, comme c’était le cas précédemment » (www.maavanews.ir).

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe