dimanche, novembre 27, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI :Droits humainsIran : Six personnes pendues à la prison d'Evine de Téhéran

Iran : Six personnes pendues à la prison d’Evine de Téhéran

 CNRI – Le régime des mollahs a pendu six personnes le 1er juillet à Téhéran à la prison d'Evine sans donner de détails sur leurs identités ou les accusations. Lundi le régime a mis en place un comité de trois personnes composé de ténors du régime pour examiner les dossiers des personnes arrêtées dans le cadre du soulèvement du peuple iranien. Les membres de ce comité comptent au nombre des principaux responsables du massacre de 30.000 prisonniers politiques au cours de l'été de 1988 et des meurtres en série à la fin des années 1990.

Vendredi dernier, le mollah Ahmad Khatami, membre de l'Assemblée des Experts, a déclaré que les manifestants étaient en «guerre contre Dieu » et a exhorté les autorités à « traiter avec eux jusqu'à ce qu'ils soient totalement éradiqués ».

Ces exécutions, qui sont destinées à semer la terreur et à contrer la colère et le mécontentement populaires, ne permettront pas de résoudre les très nombreuses crises auxquelles le régime est confronté dans la phase finale de son existence.

La Résistance iranienne appelle instamment tous les gouvernements et les organisations internationales des droits de l'homme, en particulier le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, à mettre fin à leur inaction face aux crimes barbares du régime, à les condamner et à prendre des mesures urgentes pour mettre un terme aux exécutions.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 1er juillet 200

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe