mercredi, février 8, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : retraités, enseignants et travailleurs ont manifesté à Téhéran et en...

Iran : retraités, enseignants et travailleurs ont manifesté à Téhéran et en province

Iran : retraités, enseignants et travailleurs ont manifesté à Téhéran et en province

Le 23 décembre, un grand nombre de retraités ont organisé un rassemblement de protestation devant le Majlis (parlement) du régime à Téhéran. Ils portaient des affiches sur lesquelles on pouvait lire notamment : « La réponse aux demandes du peuple n’est ni la prison ni les balles » et « pas de répit tant que nous n’aurons pas gain de cause ». Ils portaient aussi des photos de victimes de la répression du soulèvement de novembre.

Le même jour, en solidarité avec le rassemblement des retraités, un grand nombre d’enseignants a protesté dans diverses villes, notamment à Machad, Chiraz, Sanandaj, Safachahr (province de Fars), Marivan et Saqqez. Des enseignants brandissaient des pancartes qui disaient « libérez les enseignants emprisonnés » et « la place des enseignants n’est pas en prison ».

Iran - manifestation des retraités devant le régime majlis (parlement).

A Arak, les employés de la compagnie HEPCO ont protesté pour réclamer leurs salaires impayés et les obstructions de la direction affiliée au régime pour déterminer les parts dans les actions de la société et la mise en œuvre des résolutions concernant cette compagnie.

A Karadj, les travailleurs du rail ont protesté contre les retards de paiement de leurs salaires et allocations. A Ramhormoz (Province du Khouzistan), les employés de la compagnie des eaux et des eaux usagées ont poursuivi leur second jour de grève contre le retard de paiement de leurs salaires.

A Chahr-e Kord (province de Chaharmahal-o-Bakhtiari), les travailleurs de la cimenterie, dont le principal actionnaire est la Fondation Maskan du régime, se sont rassemblés devant l’usine pour protester contre le silence opposé à leurs demandes et leurs conditions de travail difficiles.

Les travailleurs de l’entrepreneur Hatami basée au siège de la compagnie industrielle Chadormalou dans la province de Yazd se sont aussi mis en grève et rassemblés le 21 décembre pour protester contre la non mise en œuvre du plan qui visait à classer leurs professions.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 24 décembre 2019