lundi, décembre 5, 2022
AccueilActualitésActualités: traité belgo-iranienRemerciements de Mme Radjavi aux Iraniens, parlementaires, juristes et personnalités politiques

Remerciements de Mme Radjavi aux Iraniens, parlementaires, juristes et personnalités politiques

Remerciements de Mme Radjavi aux Iraniens, parlementaires, juristes et personnalités politiques

Elle met l’accent sur la poursuite de la campagne mondiale

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI), a remercié tous ses compatriotes iraniens, les parlementaires, juristes et personnalités politiques engagés dans la campagne mondiale contre l’accord honteux avec le fascisme religieux au pouvoir en Iran pour la libération d’un diplomate terroriste poseur de bombe. Elle a particulièrement remercié les parlementaires, avocats et manifestants en Belgique pour s’opposer à ce que la justice, la démocratie et les droits humains soient sacrifiés. Elle a noté qu’ils ont jusqu’à présent révélé de nombreux faits et condamné la scandaleuse braderie des valeurs et de l’État de droit.

Mme Radjavi a salué la campagne mondiale, les manifestations et les protestations de ses compatriotes en Belgique, en Autriche, en France, en Suède, en Amérique, en Allemagne, en Norvège, en Italie, au Canada, en Hollande, au Danemark, en Angleterre, en Australie, en Roumanie et au Luxembourg. Elle les a qualifiés de facteur déterminants pour éclairer et alerter l’opinion publique contre ce marchandage et a mis l’accent sur la nécessité de poursuivre la campagne.

Mme Radjavi a ajouté à titre d’information pour ses compatriotes : Les Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) et le CNRI, en consultation avec des avocats et des parlementaires de divers pays, notamment en Belgique, ont examiné diverses voies politiques et légales pour empêcher l’extradition du diplomate terroriste du régime. Ils n’épargneront aucun effort pour atteindre ce but. Si nécessaire, la saisine de la Cour constitutionnelle belge et de la Cour européenne des droits de l’homme sera à l’ordre du jour pour empêcher, comme l’ont écrit les avocats au Premier ministre belge, « de se moquer de l’État de droit et de l’immunité du régime iranien et de ses responsables impliqués dans le terrorisme et les crimes contre l’humanité ».

Mme Radjavi a appelé ses compatriotes et les partisans de la Résistance iranienne à poursuivre leurs efforts pour empêcher l’approbation par le parlement belge de l’accord honteux avec le fascisme religieux.

 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne

Le 5 juillet 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe