dimanche, décembre 4, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsSoulèvement en Iran - Le soulèvement s’étend à 156 villes ; 240...

Soulèvement en Iran – Le soulèvement s’étend à 156 villes ; 240 martyrs et plus de 12.000 arrestations

Soulèvement en Iran

Soulèvement en Iran – N°20

Grèves des étudiants et des professeurs dans des dizaines d’universités pour la libération des manifestants arrêtés

Selon les informations de l’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK), le nombre de martyrs durant les onze premiers jours du soulèvement national a dépassé les 240. Le nombre de personnes arrêtées dans le soulèvement, qui s’est étendue à 156 villes, a dépassé les 12.000.

Suite à l’arrestation massive d’étudiants à travers l’Iran, lundi, au douzième jour du soulèvement, de nombreux professeurs et étudiants se sont mis en grève dans les universités du pays. Ils ont annoncé qu’ils continueraient la grève jusqu’à la libération de toutes les personnes arrêtées.

Parmi les universités en grève, on peut citer l’Université de Téhéran, Tarbiat Modaress, Amir Kabir (polytechnique), l’Université Sharif, Khwarazmi, Khajeh Nassir, l’Université Bou-Ali-Sina (Avicenne) d’Hamedan, l’Université Allameh Tabatabai, l’Université des Sciences et de l’industrie, l’Université des Sciences du bien-être, l’Université des Sciences et de la culture, l’Université Al-Zahra, la faculté de médecine dentaire, des sciences de la recherche à Téhéran, l’Université des Arts d’Ispahan, l’Université de technologie d’Ispahan, l’Université de Yazd, l’Université de Guilan, l’Université de Qazvin, l’Université des sciences médicales à Tabriz, l’Université de Semnan, l’Université Chamran d’Ahvaz, l’Université Mohagheg Ardebili, l’Université Azad de Najafabad et l’Université Shandiz de Machad.

La nuit dernière, la cité universitaire de Téhéran a été le théâtre de manifestations et d’affrontements avec les forces répressives. Les étudiants ont résisté à l’attaque des pasdarans et des agents en civil avec le slogan « à bas le dictateur ». Les étudiants de l’Université Tarbiat Modaress ont également organisé une manifestation sur le campus pour exiger la libération des personnes arrêtées lors du soulèvement.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 27 septembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe