samedi, janvier 28, 2023
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsKhamenei commet un nouveau crime contre l'humanité en tuant des fidèles après...

Khamenei commet un nouveau crime contre l’humanité en tuant des fidèles après la prière qui protestaient à Khash

Khamenei commet un nouveau crime contre l'humanité en tuant des fidèles après la prière qui protestaient à Khash

Soulèvement en Iran – N°109

A 24h00 heure locale, au moins 20 martyrs et 60 blessés répertoriés

Maryam Radjavi : le bilan du régime qui n’a pas connu un instant de répit pour verser le sang ces 50 derniers jours, doit être renvoyé devant le Conseil de sécurité de l’ONU et ses dirigeants, en particulier Khamenei et Raïssi, traduits en justice

Ce 4 novembre 2022, au 50e jour du soulèvement national, Khamenei a commis un nouveau massacre contre les compatriotes baloutches. Ses agents postés sur le toit du gouvernorat et d’autres bâtiments officiels, ont tiré sur les fidèles de Khash qui manifestaient en criant « à bas Khamenei » après la prière du vendredi. À 24h00, heure locale, le nombre de tués atteignaient au moins 20 personnes. Le nombre de blessés dépasse les 60.

On peut voir un grand nombre d’enfants parmi les martyrs et les blessés. La plupart des morts et de nombreux blessés ont été visés à la tête et la poitrine. Il ne fait aucun doute que la dictature religieuse avait programmé à l’avance ce massacre à Kash. Selon les informations, il y a des blessés graves.

Les hôpitaux et les centres médicaux sont confrontés à une grave pénurie de sang et d’installations médicales pour soigner les blessés. Pendant ce temps, les pasdarans, les services de renseignement et les forces de police cherchent à arrêter les manifestants. Les noms de 15 martyrs du 4 novembre sont les suivants :

Les noms de 15 martyrs du 4 novembre sont les suivants :
1. Mohammed Shah Bakhsh

2. Mourad Zahi

3. Ali Kurd Kalahori

4. Mobin Mirkazehi, fils de Morad

5. Azim Mahmoud Zahi, fils de Pirdad

6. (non inconnu) enfant de Haj Khodadamrad Barahoui

7. Rahim Dad Shahli Bar, fils d’Ismail

8. Mohamed Salahchouran

9. Yunes Shah Bakhsh

10. Sadegh Barahoui

11. Mohammad Shah Bakhsh, fils de Nader

12. Abdul Malik Shahnavazi (Kamal Khan Zahi)

13. Yunes (Mirbaloutch Zahi), fils d’Anwar Selahshouran

14. Shahli Bar, fils d’Ismail

15. Saeed Sohrab Zahi, fils de Vahed

Mme Maryam Radjavi a rendu hommage aux martyrs de Khash. Elle a salué les révoltes courageuses de Zahedan, Khash et d’autres villes du Sistan-Baloutchistan qui ont manifesté aux cris de « à bas Khamenei » et « de Zahedan à Téhéran, je donne ma vie pour l’Iran ». Elle a déclaré qu’en payant le plus lourd tribut, ces villes ont démontré la volonté et la détermination des compatriotes baloutches à faire tomber le monstre sanguinaire de la dictature religieuse. Elle a ajouté qu’un régime fondé sur les crimes contre l’humanité et le génocide et qui n’a pas eu un instant de répit pour tuer et verser le sang ces 50 derniers jours, doit être rejeté par la communauté internationale. Il faut renvoyer son bilan devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, et traduire en justice ses dirigeants, en particulier Khamenei et Raïssi.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 4 novembre 2022

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe