mercredi, février 1, 2023
AccueilUncategorizedAu 120e jour de soulèvement, grandes manifestations à Zahedan, Khash et Rask

Au 120e jour de soulèvement, grandes manifestations à Zahedan, Khash et Rask

Au 120e jour de soulèvement, grandes manifestations à Zahedan, Khash et Rask

Soulèvement en Iran – N° 224

« A bas Khamenei », « à bas les pasdarans », « à bas l’oppresseur, qu’il soit chah ou mollah », « honte à toi Khamenei, dégage du pays »

Le vendredi 13 janvier, 120e jour du soulèvement, Zahedan la courageuse est à nouveau descendue dans la rue après la prière du vendredi pour lancer des slogans contre le pouvoir. Les manifestants scandaient : « à bas Khamenei , à bas les pasdarans, à bas les délateurs », « à bas l’oppresseur, qu’il soit chah ou mollah », « ni monarchie ni guide suprême, démocratie, égalité », « honte à toi Khamenei, dégage du pays », « c’est le dernier message ; une exécution et c’est un soulèvement », « je tuerai celui qui a tué mon frère », « à bas la république des exécutions », « à bas la république à l’apparence islamique », « liberté, liberté, liberté », « des crimes, rien que des crimes, à bas la dictature religieuse » et « à bas le principe du guide suprême ». Lors de la manifestation, des jeunes téméraires ont identifié un espion et l’ont passé à tabac.

Les femmes courageuses de Zahedan ont joué un rôle actif dans cette manifestation comme les semaines précédentes. Les manifestantes portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire : «du sang des jeunes du pays fleurissent les tulipes », « j’ai été brûlé parce que j’étais transporteur de carburant, j’ai été abattu parce que j’étais Baloutche », « sang contre sang ». Les forces répressives du régime, en état d’alerte depuis la veille, avaient bloqué le carrefour Khayyam, Beheshti et plusieurs autres rues pour arrêter de jeunes manifestants.

Dans les villes de Khash et Rask, les gens ont manifesté après la prière du vendredi. A Khash, ils scandaient « à bas Khamenei » et à Rask ils ont protesté contre l’enlèvement par des agents du régime de l’imam du vendredi de la ville.

Dans la soirée d’hier, des jeunes courageux et des proches de prisonniers se sont rassemblés devant la prison de Gohardacht jusqu’à l’aube pour empêcher l’exécution de Mohammad Qobadlou, un prisonnier du soulèvement. « A bas Khamenei » montaient des immeubles d’Ekbatan dans la capitale. De jeunes insurgés ont incendié une base de la milice du Bassidj à Bandar-Anzali et à Bouchehr ils ont brulé une bannière de Khamenei.

Mme Maryam Radjavi a salué les courageux compatriotes baloutches de Zahedan, Khash et Rask. Elle a déclaré que le message de Zahedan est celui de tout le peuple iranien qui veut renverser le régime et instaurer la souveraineté populaire et disent au tyran que c’est le denier message, une exécution et ce sera un soulèvement.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 janvier 2023

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe