vendredi, décembre 2, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Protestations étudiantes à Téhéran, Chiraz, Zahedan, Dezfoul et Hamedan

Iran : Protestations étudiantes à Téhéran, Chiraz, Zahedan, Dezfoul et Hamedan

grève de la faim au resto-U de Khajeh Nassir ToussiDeuxième semaine du sit-in des étudiants à l’université de Sistan-Baloutchistan

CNRI – Le sit-in des étudiants de l’université du Sistan-Baloutchistan en est à sa deuxième semaine. Le 15 novembre, 3000 étudiants s’étaient réunis dans l’enceinte de l’université pour protester contre la brutalité de la police sur le campus. Un étudiant avait été sérieusement blessé par les gardes de la sécurité.

grève de la faim au resto-U de Khajeh Nassir ToussiDeuxième semaine du sit-in des étudiants à l’université de Sistan-Baloutchistan

CNRI – Le sit-in des étudiants de l’université du Sistan-Baloutchistan en est à sa deuxième semaine. Le 15 novembre, 3000 étudiants s’étaient réunis dans l’enceinte de l’université pour protester contre la brutalité de la police sur le campus. Un étudiant avait été sérieusement blessé par les gardes de la sécurité.

Les protestataires réclamaient des sanctions pour les agresseurs ainsi que la démission du président de l’université et de ses adjoints liés au ministère du Renseignement, le Vevak. Les cours avaient été arrêtés. De nombreux enseignants se sont aussi joints aux protestations.

Par ailleurs, un groupe d’étudiants a entamé une grève de la faim contre la suspension de cinq de leurs camarades de l’université Khajeh Nassir Toussi de Téhéran. Les étudiants suspendus avaient protesté il y a peu contre les exécutions massives de prisonniers politiques en 1988.

Des agents du Vevak assignés dans le campus et des étudiants de la milice du Bassidj ont tenté en vain de briser la grève. Les grévistes ont juré de continuer tant que la sanction de leurs camarades n’étaient pas levées.

Pendant ce temps, des centaines d’étudiantes mardi protestaient contre les restrictions que leur impose la direction de l’Université-libre de la ville de Dezfoul.

Plateau repas posé sur le sol avec un tract sur la grève de la faim  des étudiantsDans la ville d’Hamedan, dans l’ouest de l’Iran les étudiants ont manifesté pour la 10e commémoration des « meurtres en série » durant lesquels des intellectuels et des écrivains iraniens avaient été assassinés sous la présidence de Mohammad Khatami sur le campus de l’université Bou Ali Sina (Avicenne)

Ces dernières semaines, les étudiants ont aussi protesté contre la répression à l’université de Chiraz dans le sud de l’Iran.

A l’approche du 6 décembre, Journée des Etudiants, le régime craint des manifestations et des protestations de milliers d’entre eux à travers le pays.

La Résistance iranienne appelle l’ensemble des organisations de défense des droits de l’homme, en particulier les syndicats étudiants, à condamner les mesures répressives imposées par le régime et à soutenir les protestations étudiantes.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 20 novembre 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe