samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran - Protestation des travailleurs licenciés du complexe de Kesht-o Sanat Shomal

Iran – Protestation des travailleurs licenciés du complexe de Kesht-o Sanat Shomal

Protest-of-the-Dismissed-Workers-of-the-Kesht-O-Sanat-Shomal-Complex

Soulèvement en Iran – No. 130

Les travailleurs licenciés du complexe d’usines d’huile végétale de Kesht-o Sanat Shomal se sont rassemblés devant le gouvernorat de Miandorud (province de Mazandaran) le mercredi 4 avril pour protester contre leur licenciement. Le directeur de cette entreprise, qui est un important financier affilié au régime, tentait de licencier 150 travailleurs l’année dernière, ce qui a échoué en raison des protestations des travailleurs. Récemment et au début de la nouvelle année iranienne, cette entreprise a expulsé 55 travailleurs, avec 13 à 21 ans d’expérience professionnelle, sans perspectives de réemploi.

Le complexe des usines d’huile végétale de Kesht-o Sanat Shomal, qui est le plus grand producteur d’huile liquide et végétale, avec 43 ans d’expérience avec une capacité d’au moins 1 000 travailleurs et 750 tonnes d’huile par jour, a été confié aux financiers du gouvernement en 2011 sous le couvert de la privatisation. Depuis lors, à la suite des politiques de pillage de l’administration corrompue, sa situation s’est détériorée de jour en jour et, pendant des années, les travailleurs de ce complexe ont été contraints de travailler dans une situation terrible.

Javad Modallal, le gestionnaire du pillage du Complexe, s’appuyant sur l’appui des responsables du régime, dont le ministre de l’Industrie, des Mines et du Commerce, Mohammad Reza Nematzadeh, a gagné des richesses astronomiques en obtenant d’énormes prêts des banques. Dans un cas il a obtenu 650 millions de dollars de prêts avec des facilités spéciales. Il a aussi des liens particuliers avec les commandants des Gardiens de la Révolution et est soutenu par eux.

Tant que ce régime corrompu sera au pouvoir, les travailleurs et les autres secteurs défavorisés du pays souffriront. La seule façon de se débarrasser du système sinistre du Guide suprême est d’unir et de solidifier toutes les couches opprimées dans tout le pays.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
6 avril 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe