vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran- nucléaire - Les mollahs contraints de reculer d’un pas de plus...

Iran- nucléaire – Les mollahs contraints de reculer d’un pas de plus (Maryam Radjavi)

Les mollahs contraints de reculer d’un pas de plus sous le coup de la peur et des pressions

Toutefois une déclaration avec des généralités, sans signature, ni approbation officielle de Khamenei, ne barrera pas la voie à la bombe atomique

• La poursuite des négociations avec le fascisme religieux au pouvoir en Iran, dans le cadre de la complaisance ne pourra donner à la région et au monde de sécurité contre le danger nucléaire.
• Contraindre tout simplement les mollahs à respecter les résolutions du Conseil de sécurité est le seul moyen de les empêcher de se doter de la bombe atomique

Mme Maryam Radjavi, Présidente élue de la Résistance iranienne, a déclaré à propos du communiqué commun du régime iranien et des P5+1 : L’opération « Tempête décisive » et la coalition des pays de la région contre l’expansionnisme et les agressions au Yémen du fascisme religieux au pouvoir en Iran, les effets éreintants de l’embargo et la situation sociale explosive en Iran, ainsi que les menaces répétées du Congrès américain appelant à la fermeté avec le régime iranien et à l’augmentation des sanctions, ont finalement contraint au bout de seize mois le régime des mollahs à reculer une fois de plus en se dirigeant vers ce qu’il appelle le « poison du nucléaire » (des négociations nucléaires). Ce recul sous le coup de la peur et des pressions est en nette opposition avec les bases et les lignes tracées il y a eux semaines par le Guide suprême du régime, Khamenei, en personne.

Mais une déclaration avec des généralités, sans signature ni l’approbation officielle de Khamenei ne barrera jamais la route à la bombe atomique ni aux tromperies inhérentes à la tyrannie religieuse. La poursuite des négociations avec le fascisme religieux dans le cadre de la complaisance ne pourra donner à la région et au monde de sécurité contre le danger nucléaire.

Contraindre tout simplement le régime à respecter les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU est le seul moyen de l’empêcher de se doter de la bombe atomique. Le processus des négociations de 2002 à nos jours, en particulier le dernier marathon d’un an et demi, témoigne clairement du fait que le régime des mollahs ne comprend que le langage de la fermeté et de la force.

La souplesse et les concessions injustifiées des P5+1 au régime à qui on peut faire le moins de confiance au monde ne fait que lui procurer davantage de temps et augmente encore plus les dangers qui en découlent pour le peuple iranien, la région et le monde.

Nul n’ignore que c’est pour garantir sa survie que le fascisme religieux a investi de manière colossale afin de se doter de la bombe atomique. Rechercher l’alternative à l’intégrisme islamiste et au banquier centrale du terrorisme au sein même de ce régime ne mène à rien. L’alternative se trouve dans un Iran démocratique et non atomique.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 2 avril 2015

 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe