vendredi, décembre 9, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Présidente élueIran : Nouvelle exécution politique à Oroumieh

Iran : Nouvelle exécution politique à Oroumieh

CNRI – Le régime inhumain des mollahs a commis un nouveau crime mercredi 26 janvier, deux jours après l’exécution de Jafar Kazemi et Mohammad Ali Haj-Agha’i, en pendant un prisonnier politique kurde du nom de Farhad Tarem à la prison centrale d’Oroumieh après trois ans d’incarcération. Ainsi le régime des mollahs a exécuté deux prisonniers politiques kurdes en moins de 10 jours. Le 17 janvier, le régime pendait Hossein Khezri, un autre prisonnier politique kurde.

A la suite de l’exécution de Farhad Tarem, membre du Parti démocrate du Kurdistan d’Iran, des gens se sont rassemblés devant la prison centrale d’Oroumieh pour lancer des slogans hostiles au régime et demander la restitution du corps. Des agents ont chargé la foule et procédé à dix arrestations, dont la mère, le frère et la femme de Tarem.

Tout en soulignant que l’exécution des prisonniers politique kurde est une vaine tentative d’effrayer la population du Kurdistan et d’empêcher l’explosion de colère du peuple qui veut renverser le régime des mollahs, la Résistance iranienne appelle la communauté internationale à condamner ces crimes et à pendre des mesures immédiates contre le fascisme religieux en Iran pour faire cesser la montée des exécutions, spécialement celles des prisonniers politiques. 

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 29 janvier 2011
 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe