samedi, décembre 3, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Lutte intestine durant les élections

Iran : Lutte intestine durant les élections

Mascarade électorale du Majlis – 10

CNRI – Vendredi, le jour du scrutin, plusieurs incidents de querelles intestines ont été rapportés par les sources de la Résistance à l’intérieur de l’Iran.

Deux habitants ont été abattus par la milice du Bassidj dans un bureau de vote de Vali-Abad dans la banlieue de Tonekabon dans le nord. L’autorité locale a essayé d’inventer de fausses raisons pour couvrir le crime.

Par ailleurs, les factions rivales ont brisé des urnes et les ont incendiées dans un bureau de vote de Kazeroun dans le sud. Les miliciens du Bassidj ont essayé en vain de ramener la situation sous contrôle et ont été blessés. Les agents des Forces de sécurité de l’Etat (FSE) ont été envoyés depuis les commissariats voisins pour apaiser les électeurs.

Les partisans d’un candidat disqualifié ont organisé un rassemblement en signe de protestation contre la décision du chien de garde électoral de la ville de Maran dans le nord vendredi. Au cours de l’incident, les agents des FSE se sont heurtés aux votants. Des renforts sont arrivés sur place pour contrôler la foule quand leur commandant et deux autres agents ont été blessés par les protestataires.
 
Des partisans de deux candidats se sont battus entre eux dans un bureau de vote dans la ville d’Andimechk, dans le sud-ouest. Les deux groupes se sont lancé des grenades.

Dans des querelles entre les deux factions rivales, quatre personnes ont été blessées dans la province de Fars dans le sud. Plus de 50 agents des FSE ont été expédiés dans la région avec tout l’équipement anti-émeute. En considérant l’état explosif de la région, la brigade Imam Sajad été mise en état d’alerte rouge.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 16 mars 2008

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe