mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Les ouvriers bouclent leur 3ème jour de leur grève à...

Iran : Les ouvriers bouclent leur 3ème jour de leur grève à l’usine de pneus de Kiyan (Alborz)

CNRI – Samedi, les ouvriers de l’usine de pneus Kiyan ont mené leur 3ème jour de grève. Ils ont brûlé des pneus pour bloquer la circulation entre Téhéran et Islamchahr, dans la banlieue ouest de la capitale, pour attirer l’attention des automobilistes. Les grévistes n’ont pas été payés depuis plusieurs mois.

CNRI – Samedi, les ouvriers de l’usine de pneus Kiyan ont mené leur 3ème jour de grève. Ils ont brûlé des pneus pour bloquer la circulation entre Téhéran et Islamchahr, dans la banlieue ouest de la capitale, pour attirer l’attention des automobilistes. Les grévistes n’ont pas été payés depuis plusieurs mois.

Dans un mouvement similaire la semaine dernière, mille ouvriers de cette usine avaient déjà débrayé. Pancartes à la main, ils exigeaient leurs salaires impayés. Les ouvriers des pneus Kiyan n’ont pas été payés depuis l’automne.

Craignant que le mouvement ne se développe, le régime des mollahs a envoyé des d’agents des Forces de sécurité de l’Etat (FSE) sur place pour réprimer les grévistes. Cependant, ils se sont heurtés aux habitants et aux jeunes qui, en soutien au mouvement ouvriers,  leur ont jeté des pierres et des bâtons.

La Résistance iranienne appelle toutes les organisations de travail et les syndicats, particulièrement l’Organisation internationale du travail (l’OIT), à condamner la politique anti-travail du régime iranien et à soutenir les justes revendications des salariés.                  

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 13 avril 2008 

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe