mercredi, décembre 7, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: NucléaireIran : Les négociations donnent aux mollahs le temps nécessaire pour obtenir...

Iran : Les négociations donnent aux mollahs le temps nécessaire pour obtenir la bombe atomique

Iran : Les négociations donnent aux mollahs le temps nécessaire pour obtenir la bombe atomique CNRI – Suite à l’annonce par les Etats-Unis qu’ils étaient prêts à rejoindre la troïka européenne – la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne – pour négocier avec le régime de Téhéran afin de le convaincre de suspendre son enrichissement d’uranium en échange de mesures incitatives, le ministre des affaires étrangères des mollahs Manouchehr Mottaki a déclaré avec arrogance : « la meilleure mesure incitative pour l’Iran est de reconnaître son droit à acquérir de l’énergie nucléaire.”

Les déclarations d’Ali Laridjani, secrétaire général du Conseil suprême de sécurité nationale du régime et son négociateur en chef, ont été reprises par l’agence de presse officielle IRNA : « Nous sommes prêts à négocier mais pas pour mettre fin à notre programme nucléaire. »

Immédiatement après, les chefs de la diplomatie des cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU et de l’Allemagne se sont réunis à Vienne. Ils se sont mis d’accord pour offrir aux mollahs de nouvelles mesures incitatives. Le régime a pris les devants, annonçant qu’il avait besoin de procéder à de l’enrichissement d’uranium à 19,9 %, ajoutant que personne ne pouvait limiter son degré d’enrichissement.

Mohammad Saïdi, numéro deux de l’organisation de l’énergie atomique du régime, a déclaré à ce propos: « Les pré conditions posées par le gouvernement américain sont inacceptables (…) Il est incorrecte d’imposer un plafond de 3.5%, 5% ou même 10% pour le niveau d’enrichissement d’uranium de l’Iran. Le combustible pour les réacteurs à eau légère a besoin d’uranium enrichi à 19,9%. Aussi, ces remarques comme quoi l’Iran devrait accepter un plafond de 10% pour son enrichissement, ne peuvent être correctes.”

M. Mohammad Mohadessine, président de la commission des Affaires étrangères du Conseil national de la Résistance iranienne, a rappelé que les mollahs voyaient dans l’acquisition des armes nucléaires une garantie stratégique pour leur survie. Les déclarations faites par les autorités de la dictature dans ce domaine ces deux derniers jours indiquent qu’aucune mesure incitative n’encouragera les mollahs à abandonner leur quête de l’arme atomique.

“Malheureusement, la poursuite de la politique de complaisance avec le régime des mollahs s’est avérée un échec”, a déclaré M. Mohadessine. “Seule une politique de fermeté peut empêcher ce régime d’acquérir la bombe atomique. Une telle politique doit inclure des sanctions globales par le conseil de sécurité de l’ONU. L’expérience de ces quatre dernières années, a prouvé que poursuivre les efforts de négociation et offrir  des mesures incitatives, donne aux mollahs la seule chose dont ils ont besoin pour fabriquer la bombe atomique : du temps. Cela va rapprocher la région et le monde de la perspective d’une guerre catastrophique.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 3 juin 2006

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe