jeudi, décembre 1, 2022
AccueilCommuniqués CNRICommuniqués CNRI: Iran ProtestationsIran : Les manifestations se poursuivent à Gohardasht, Téhéran et Kazeroun

Iran : Les manifestations se poursuivent à Gohardasht, Téhéran et Kazeroun

Iran : Les manifestations se poursuivent à Gohardasht, Téhéran et Kazeroun

Soulèvement en Iran – No. 203
Le dimanche 5 août, coïncidant avec le 112e anniversaire de la Révolution constitutionnelle en Iran, et malgré la loi martiale non déclarée et une forte présence de forces répressives qui avaient encerclé le quartier Gohardasht à Karaj, les jeunes courageux ont manifesté dans la soirée sous le pont Shohada aux cris de « mort au dictateur » et ont pris les autorités par surprise.

Iran, Karadj, le 5 août, les manifestants : "A bas le dictateur"

A Téhéran, malgré le siège des parties centrales de la ville, les manifestants se sont rassemblés à plusieurs endroits. Les jeunes courageux ont manifesté en scandant « Mort ou liberté » dans la rue Kargar-Jonoubi. Les forces répressives, composées des Basijis, des gardes anti-émeute et des agents en tenue civil ont brutalement attaqué les manifestants et en ont tabassés plusieurs.

Les manifestations dans le Park-e Shahr à Téhéran ont conduit à des heurts avec les forces répressives. Plusieurs filles et garçons protestataires ont été arrêtés. Les jeunes courageux ont barré la route aux forces répressives en brûlant des poubelles et des pneus sur l’avenue Enghelab. Sur la place Enghelab, les forces répressives ont arrêté plusieurs jeunes manifestants.

La population de Kazeroun a protesté dans l’avenue et sur la place Shohada contre le sinistre économique et le régime corrompu des mollahs. Les manifestantss ont scandé : Prix élevés et inflation, misère du peuple ; Mort aux prix élevés ; N’ayez pas peur, nous sommes tous ensemble ; Honorables Iraniens, soutien, soutien.

Iran, Kazeroun: les manifestants scandé :"N’ayez crainte, n’ayez crainte, nous sommes ensembles"

A Chiraz, Mashhad et Qom, les forces répressives ont encerclé les rassemblements par craint de leur extension et ont attaqué la foule. Les habitants de Bandar Abbas se sont également rassemblés samedi soir pour la troisième soirée consécutive devant la station de la Radio-Télévision de l’Etat pour protester contre les prix élevés et la situation économique désastreuse. Ils se sont rassemblés la nuit dans le bazar central de Bandar Abbas.

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 6 août 2018

FOLLOW NCRI

16,297FansLike
7,743FollowersFollow
377SubscribersSubscribe